Invité moi tout simplement

Quel remuneration ???

Recommended Posts

Invité Pauline

Bonjour,

Voici une discussion trés interessante au sujet de la rémuneration des animateurs. Je maitrise le calcul des salaires sous l'annexe 2, par contre pour ce qui est de l'anexe 1, j'ai un peu de mal. Je suis actuellement en emploi jeune payé au smic des 35h pour un centre de loisirs et je fais occasionelement des classes decouverte sans remuneration sup mais avec des recups. On me propose un poste de coordinatrice de classes dans une autre structure avec "rémuneration selon la convention 3246 de l'animation grade 3" Qu'est ce que cela veut dire ? Si je ne me trompe pas c'est pour calculer le salaire brut mais je vois pas comment, une fois le brut comment fait on pour savoir le net sachant qu'en emploi jeune il me semble que les charges ne sont pas les même.

Merci de me repondre car même en allant sur legifrance je comprend rien.

Pauline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le salaire est décomposé en trois phases:

- Salaire net.

- Salaire brut

- Charge patronale.

Si tuas le brut de ton salaire, tu peux calculer ton net, même si tu es en emploi jeune. En effet, ce statut ne fait varié que les charges patronales qui n'apparaissent pas sur ton salaire. Ton statut d'emploi jeune ne change rien au calcul entre brut et net.

Pour te donner une idée, je suis actuellement sous cette convention et la différence entre le brut et le net est de 22,5%

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pauline

Merci pour cette reponse Completementalouest,

j'ai bien saisi la difference entre charges patronales et salariales brut et net, sur mon emploi jeune je ne me pose pas trop de question puisque j'y suis actuellement. D'ailleur la difference entre brut et net est dans mon cas seulement de 17,65 %, je trouve que cela fait un sacré ecart avec les 22% que tu annonces( est ce que cela est variable selon les employeurs, la structure, la convention ?).

J'effectue mon emploi jeune dans une municipalité donc les calcul ne sont peut etre pas les memes.

Pour l'emploi qui m'est proposé j'ai reussi a savoir que j'allais avoir un coefficient entre 250 et 280 selon mes missions reelles, et mon ancienneté, que je devrais multiplier par la valeur du point pour avoir mon salaire brut. la valeur du point la plus recente que j'ai trouvé est de 5,11 est ce que c'est encore d'actualité? et le point est réevalué tout les combien de temps?

Après pour ce qui est du net je vais attendre pour savoir le pourcentage a appliquer par rapport au brut.

Autre question, j'ai lu dans la convention collective qu' un salarié de l'animation embauché pour 35 heures (ce qui sera le cas si embauche il y a) ne peut pas faire plus de 8 semaines par an de classe decouverte, et là, il y a un probléme car j'ai vu le nombre de sejour de l'organisateur et je vois pas bien comment il peut me proposer un contrat de permanente si je bosse que 8 semaines par an, sachant que l'on a droit à 5 semaines de congés payés, je fais quoi les 39 autres semaines de l'année ? n'y a t'il pas un autre texte de loi ou des arrangement sur les horaires?

Cela fait beaucoup de question, mais j'espere que vous m'aiderez a y repondre pour que je puisse prendre ma decision en connaissance de cause.

Merci de m'eclairer.

Pauline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Depuis le 1er janvier 2005, la valeur du point est de 5,14€. PAr contre, je ne comprends pas. Si tu bosses pour une municipalité, tu dois pêtre fonctionnaire, ou assimilé, donc tu ne peux pas être sous la convention collective de l'animation.

Concernant la différence, entre le brut et le net, il me semble qu'il y a des palliers suivant la fonction occupée.

Toutefois, si j'ai bien compris. Actuellement, dans une structure municipale, la différence entre ton brut et ton net est de 17% (A une queue de vache près) et tu vas changer de structure. Méfie toi, les taux peuvent donc augmenter. Je uis actuellement sous cette convention collective et mon taux de charges sociales est de 24, 26% car nous avons une prévoyance (Meilleure remboursement en cas de longue maladie)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Pauline

C'est si je change d'emploi que je passe sous la convention collective de l'animation, c'est pour cela que je m'interroge, mais pour le moment, je n'y suis pas. Mais je vais me renseigner trés rapidement sur les taux de charges car si il y a des variations comme ça, cela fait une difference qu'il ne faut pas negliger. Et voir aussi si mon futur employeur applique la valeur du point car d'après calcul, il en est resté a 5,11

Pauline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah ,voilà un sujet qui m'interrésse, l'ayant lancé maintes et maintes fois dans des soirées mondaines. Ah!! le coté militant de l'animation ne veux pas dire creuvé la dalle. :enerve:

Y'a des animateurs trés "militants" qui ameraient se payer le luxe de faire des colos pendant les vacances, malheuresement, tout le monde ne peut pas, surtout a partir d'un certain age, quand tu commences à avoir les contraintes de la vie. :(

Alors je dis, oui, à l'animation-passion, mais non aux salaires de miseres qui sont incompatibles, parfois, avec des équipes de qualités. Des animateurs experimentés choisissent souvent des colos un peu mieux payé, non?? :D et ça ne veut pas forcement dire que l'on est vénal.

a bon entendeur salut !! :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans cracher sur l'argent ou sur une petite augmentation... :D :blushing:

Ne pensez vous pas que si les salaires augmentent, il y aura plus d'animateurs venus en colo pour avoir des vacances payée que d'animateurs qui font ca par passion ? :(

C'est sur que quand on voit les salaires dans certains centre, y'a de quoi avoir peur et de raler, mais je pense que l'animation doit être une passion, un plaisir plus qu'un travail... :clown::indien::euro: :noel: :zorro:

Sur ce, arvi pa :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que tout travail, qu'il soit sympa ou non, qu'il soit passionnant, ou non merite un salaire correct, et tous ces discourts me font un peu penser a ceux du MEDEF.

Aprés, le fait d'avoir des anims qui vont en colos pour avoir des vacances gratuites, ça existe deja, et la thune n'a rien à voir la dedans.

Ayant plusieurs exemples autours de moi de trés bon animateurs qui réveraient de passer leur été en colo, mais qui ne peuvent plus se le permettre financierement, je suis persuadée que les salaires minables desservent la qualité des equipes, qui, je le vois de plus en plus souvent ressembles plus a des camps d'ados pour 17_18 ans, qu'a une equipe d'animation digne de ce nom. :enerve:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tout travail mérite salaire, pas de soucis. Effectivement, je suis pour le smic et des salaires corrects pour tous. Un salaire correcte pour les gens qui ont choisit de faire de l'animation leur métier.

Mais l'animation l'été n'est pas un travail. Il s'agit d'un engagement militant et éducatif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah, c'est vrai, je l'ai souvent entendu, "l'animation c'est pas un vrai travail!" :blink: je pense qu'il faut faire attention à ce genre de discours qui participe a l'image de l'animation et ce, qu'elle soit proffessionelle ou saisonniere.

D'ailleurs, je ne fais pas de différence entre les deux. Fait-on une difference entre ceux qui bossent a l'usine à l'année et ceux qui bosse l'été?

Y'a un truc que j'aimerais qu'on m'explique.... en quoi "l'engagement millitant et associatif, education populaire et tout le tralala, est incompatible avec un salaire convenable??? :wacko:

bon, je m'emporte, je m'emporte mais au font je vois ce que tu veux dire :blushing: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'animation en centres de vacances l'été a quelque chose de social dans le sens où elle cherche a permettere a un maximum d'enfants de partir et de profiter de ces vacances. L'objectif n'est pas de satisfaire les animateurs qui ne sont qu'un moyen (humain) d'atteindre cet objectif. Ca va certainement déplaire a certains mais c'est la réalité.

Si les salaires des occasionnels sortesnt de la mesure actuelle, l'objectif de base vis à vis des enfants sera définitivement enterré. alors ne nous trompons pas de sujet!

Pour la comparaison avec l'usine, ce qui fait la différence entre l'année et l'été c'est juste le type de contrat. En revanche, ils ont un point commun, c'est la production qu'ils font. Production égale, salaire égal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'animation en centres de vacances l'été a quelque chose de social dans le sens où elle cherche a permettere a un maximum d'enfants de partir et de profiter de ces vacances.

Je suis d'accord avec ça, mais le fait que des enfants ne puissent pas partir en vacances est le fait d'un systeme social defaillant, et ce n'est pas a nous animateurs de cautionner cet etat de fait qui nous rend complice. :enerve:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là on a 3 solutions...

Soit on fait une révolution pour changer ça... (pourquoi pas...)

Soit on cherche a élire des politiques honnêtes, convaincus, passionnés, désintérressés et qui le resteront... (si ça existe quelque part...)

Soit on se dit, que l'état ne peut pas tout faire, que c'est aussi a nous, citoyens, de nous prendre en charge et de nous regrouper pour agir... Ca, ça s'appelle les associations et le but est d'agir pour améliorer les choses dans l'intérêt collectif, pas dans le notre personnel.

Je n'ai pas l'impression de cautionner quoi que ce soit... je pars juste du cosntat que l'état ne gère pas tout (et heureusement !!! ) et ne peux pas tout gérer. En asie, pourquoi se mobilise t'on (au dela du business médiatique...), l'état ne pourrait pas le faire là bas? ... pourtant, quand je donne, je n'y gagne rien à court terme, c'est de l'investissement a perte pour moi...

Modifié par nico

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors là on a 3 solutions...

Soit on fait une révolution pour changer ça... (pourquoi pas...)

Soit on cherche a élire des politiques honnêtes, convaincus, passionnés, désintérressés et qui le resteront... (si ça existe quelque part...)

Soit on se dit, que l'état ne peut pas tout faire, que c'est aussi a nous, citoyens, de nous prendre en charge et de nous regrouper pour agir... Ca, ça s'appelle les associations et le but est d'agir pour améliorer les choses dans l'intérêt collectif, pas dans le notre personnel.

j'opte pour la Un :D :D

remettons les choses en place, car j'ai l'impression de passer pour ce que je ne suis pas, je suis animatrice dans le cadre associatif, et je suis payer le smic, et je suis malgrés tout, trés contente de mon sort.

Mais si on se dit que l'etat profite parfois de la bonne volonté des associations, pour ne pas prendre ses responsabilitées. Ce n'est pas qu'il ne peut pas s'occuper de tout, mais plutot que d'autre le font à sa place donc il n'en a pas l'utilité.

C'est en ça ou je parlais tout a l'heure de cotionnement...

Modifié par al'ouest

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Soit on se dit, que l'état ne peut pas tout faire,

Où ne veut pas tout faire il est clair que le social n'est pas la priorité de l'état en ce moment...

Al'ouest je suis d'accord avec toi mais je crois qu'on se bat contre des moulins à vents entre l'état qui n'en as rien à faire, la plupart des gens qui pensent que l'animation n'est pas un métier mais un passe temps, des organismes qui ne veulent pas perdre leurs bénéfices en payant décemment les animateurs, les animateurs qui sont peu solidaires entre eux et incapable d'élever la voix, et les associations qui ont peu de moyens mais beaucoup de volontés j'ai peur qu'il n'y ai rien à faire......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bon aller, je fais mon dernier coup de geule et apres promis j'arrete :D

à ceux qui pensent que l'animation a une tradition de bénévolat, qu'il ne faut pas changer, bin, que dire, continuez... :blink: Mais laisser les gens qui ont envi de faire respecter des droits sociaux durement acquis, essayer de faire avancer la situation précaire des animateurs en n'acceptant pas de travailler dans n'importe quels conditions.

Ce "combat" est un combat qui dépasse le domaine de l'animation. Au vue de l'ambiance nauséabonde du moment, où les salariés sont de plus en plus mis au pied du mur par les techniques libérale du gouvernement. Il apparaît clairement, que plus ils accepteront de faire des conscètions, plus le patronat s’en mettra plein les fouilles.

Ils réussissent même à en lobotomisé certains. Certains se trouvent même trop payé alors qu’on ne leur balance que quelques miettes (réveillez vous 1200 euros par moi c’est vraiment pas bizance…quand on ne vie pas chez papa maman évidemment).

Plutôt que de vous dire certains anim sont trop payé pour faire du bon boulot…., dites vous plutôt qu’il faudrait plutôt rééquilibrer la balance dans l’autre sens…se battre contre ceux qui sont réellement trop payé (a tel point que ça en devient obscène)

En tolérant d’être mal payé vous faites choux gras des politiques actuels

à ceux qui pensent que l'état ne peut pas s'occuper de tout, demander aux militaires s'ils ont l'impression que l'on ne s'occupe pas d'eux?(regarder l’odieux budget qui leurs est accordé depuis 2 ans)

A ceux qui pensent que ce serait la mort de certaines petites associations, et bin, je pense, corrigez moi, si je me trompe, qu’ une grosse majorité d’organisateurs de cvl, sont

1° les mairies

2° Les comités d’entreprises qui sont loin d’être dans la misère.

Alors il ne faut pas être stupide, évidement, continuons de donnée de notre temps aux petites association en attendant que l’état prenne ces responsabilités(socialement parlant), mais, n’acceptons pas n’importe quoi de la part des autres !!!

Non, mais oh !!!

:blushing: promis j'arrete, aprés....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense egalement que l'animation "saisonniere" est un metier. la preuve, certains bossent comme ca pendant toute l'annee, classes vertes, colos...

et je suis d'accord, c'est mal paye.

mais se pose aussi la question que les cvl organises par des associations ( qui ne dependent ni d'une mairie ni d'un CE ) ne roulent pas sur l'or, donc si on paye plus les anim, qui paiera la difference? si c'est les prix des sejours alors l animation perd sa raison d'estre, qui comme le dit nico, est de permettre au maximum d'enfants de partir en vacances, et de passer de bonnes vacances,...

mais d'un autre cote je me dis : tout simplement, on constate que de moins en moins de jeunes passent le bafa... ( chiffres de la ddjs ) . et il faut reconnaitre que vu le monde dans le monde dans lequel nous vivons ( domine et ultra domine par l argent ) et les gens qui travaillent bcp dans les cvl ( etudiants) les conditions de travail ne repondent plus a la realite selon moi. en effet, cet ete je ne partirai pas en colo, et je le regrette vraiment, mais plutot comme caissiere ou autre parce que avec le loyer et compagnie a payer je tiens pas. pourtant l'animation c'est effectivement une passion pour moi, un engagement militant au sens militer pour que le maximum d'enfants puissent passer de bonnes vacances, dans un environnement et un cadre respectuex, de qualité...

apres c'est sur on se bat contre du vent, parce que ces revendications ne sont pas dans l'esprit de celles que le gouvernement a l'intention de regler, mais il faut se laisser faire alors? :enerve: matmaxime quand tu parles d'animateurs peu solidaire, comment peut tu leur demander de l etre alors que pour certains l'animation n'est pas ce qu'ils ont envie de faire dans la vie ( et heuresement qu'ils sont la...) donc que ce n'est qu'un travail "passager"? c'est difficile dans ces conditions de s'engager... tu ne crois pas?

et moi je pense que animateurs, educateurs...tous ceux qui travaillent dans le secteur social ont certaines idees a defendre : ce n'est pas parce que l'on aime travailler "au service" des autres, que notre motivation premiere n'est pas l'argent ( il faut bien manger quand meme...mais bon ) que c'est une raison pour considerer que ce n'est pas la peine de nous payer beaucoup . car j'ai l'impression que c'est cet etat d'esprit qui regne chez ceux qui emploient ces travaileurs ( mairies, ministere pour les educateurs...) non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je pense egalement que l'animation "saisonniere" est un metier. la preuve, certains bossent comme ca pendant toute l'annee, classes vertes, colos...

et je suis d'accord, c'est mal paye.

Effectivement Sissi, certains bossent comme cela toute l'année, mais il ne faut pas tout confondre.

Aujourd'hui, le problème est l'annexe 2 qui est statut dérogatoire au droit du travail mais qui est très cadré. Elle ne doit s'appliqué que pour des étudiants et des enseignants sur des périodes de vacances. Donc, il est bien clair qu'iul ne s'agit pas d'un métier.

Pour les classes de mer et des personnes autres de l'éducation nationale, il existe d'autres formes de contrats, qui rémunérent mieux. Malheureusement, aujourd'hui, cette annexe 2 est employé à tout va et de manière illégale par certaines strucutres, mais c'est à nous animateurs de refuser ce genre de contrat.

D'une autre manière, en tant qu'organisateur de CVl pour une asso. Je peux vous dire qure nos bénéfices nous nous en servons pour acheter des mercedes de fonctions.

Faut arrêter, le delire, nous perdons tellement d'argentavec nos CVL malgré des salaires raisonnables (pas top, mais raisonnables)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

  le problème est l'annexe 2 qui est statut dérogatoire au droit du travail mais qui est très cadré. Elle ne doit s'appliqué que pour des étudiants et des enseignants sur des périodes de vacances.

Est on vraiment sur que seul des étudiants et des enseignants travaillent en CVL pendant les vacances scolaires ??? :blink:

Et pourquoi seulement des étudiants et des enseignants pk discriminer les otres personnes ?

Voila le probléme l'annex 2 n'est plus adaptés ...

Question : peut on travailler en CVL pdt les vacances scolaires et ne pas appartenir à l'annexe 2 ? (décidemment soit j y comprends rien soit c le bordel ct annexe 2 soit les deux en même temps)

Modifié par matmaxime

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tu peux travailler en centre de vacances sans être sous annexe 2, mais c'est rare car cela coûte cher.

Dans mon asso, nous gérons quelques centre de vacances qui fonctionnent toute l'année et les anims permanents ne sont pas sous annexe 2.

Et oui, c'est le bordel mais c'est en train de changer, et à mon avis ca va être encore pire.

Je vais lire le nouveau texte de loi qui est dans le bureau a côté et je vous en parle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est peut être aussi que certains cherchent a en faire un métier dans un cadre très très précis alors que ce n'est pas prévu pour....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mais il me semble avoir souvent travaillé sous l'annexe 2 sans etre étudiants ni enseignants !! c'est illégalle??

<{POST_SNAPBACK}>

Oui, tu peux attaquer ton employeur au prod'hom, et tu risque fort bien d'avoir gain de cause. Il risque d'être condamné à te payer au smic et a l'heure.

Y a des cas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce qui prouve que le systéme actuelle est totalement obsoléte.

De nombreux animateurs sont employés sous l'annexe 2 et ne sont ni étudiants ni enseignants.

Ils suffiraient que tous ces animateurs trainent les associations et les organismes en justice et tout ce systéme batard vole en éclats!! Ce n'est pas ce que je souhaite mais cela prouve le bordel du systéme actuelle.

Pourquoi seul les enseignants et les étudiants pourraient travailler en CVl (car pour bosser en cvl il faut etre annexe 2 aucune assoc n'embauchent sous une autre législation..) ne serait ce pas de la discrimination

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

quand les anims de CLSH partent en mini-séjours ils sont payés normalement plus 2 heures pour la nuit. en CV, c'est pareil je crois, l'annexe 2 correspond à 2 heures ? donc la journée est apparentée à du bénévolat (enfin je crois que c'est l'idée).

Nico a raison, le problème vient (aussi) du fait que vouloir faire son métier d'une activité bénévole, c'est effectivement pas facile...

Au départ l'animation de colo, est volontaire et désintérressée, quand on parle de professionnalisation, je ne pense pas que la colo telle qu'elle a existé, existe et existera encore longtemps, soit vraiment concernée.

Pour moi qui ai la chance de bien gagner ma vie dans l'animation professionnelle, et qui comme n'importe quel salarié doit poser des jours de congès pour faire des séjours, la colo reste une activité bénévole comme une autre et le "salaire" un simple defraiement.

Ce qui est sûr c'est que déja que les colos sont hors de prix pour les familles, si elles devaient payer ce que payent les mairies pour les permanents, 95% des associations mettraient la clé sous la porte. Supprimer l'annexe 2 aurait sans doute comme conséquence le retour au bénévolat (ou la mort des colos).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement