Mathieu

Lettre A Mr Le Ministre Des Sports

Recommended Posts

Bonjour les gens,

Il y a quelques jours dans un autre post, j'avais indiqué que j'avais ecrit une lettre a notre Ministre (Mr Jean-Francois LAMOUR), et j'ai recu une reponse le 7 juillet, voici la reponse recue : (Je re ecris la lettre recue)

La chef du cabinet.

  Monsieur,

Par lettre en date 22 juin 2005, vous avez bien voulu appeler l'attention de Monsieur Jean-Fancois LAMOUR, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative, sur la rémunération des diplômés du secteur de l'animation.

  Votre courrier a fait l'objet d'un examen attentif par Monsieur le ministre qui m'achargée de le transmettre à Monsiuer le Délégué à l'emploi et aux formations qui vous avisera de la suite susceptible de lui être réservée.

  Je vous prie d'agréer, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée.

Donc voila le courrier recu ce 7 juillet dans ma boite aux lettres... Maintenant j'attends la réponse du Ministre de l'emploi... Je vous tiendrais au courrant pour la reponse...

MODERATION
Message modifié par le Webmaster pour le conformer à la législation (droit à la correspondance privée : article L. 226-15 du Code pénal / caractère diffamatoire de la fin du message). Olivier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui enfin des réponses comme ça excuse du peu carine mais, même si c'est à juste titre, je ne vois pas trop qui se satisferai d'un "ok j'ai lu et je transmet..."

Quand tu fais une demande à quelqu'un, acceptes tu ce genre de réponse? :blink: :siffle:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je serais assez curieux de voir la demande de Mathieu.

Il me semble que le problème n'est pas si simple...

L'accusé de reception du ministère, parle des diplomés de l'animation. c'est qui?

Pour moi, bafa et bafd ne sont pas des diplomes professionnels, ils ne permettent pas de batir une carrière. Bafa et bafd servent pour l'animation volontaire sur des périodes courtes et perçoivent une indemnité forfaitaire.

Beatep, defa sont des diplomes professionnels, ils ouvrent le chemin pour devenir permanent dans une structure.

Il me semble qu'il est important de travailler sur les deux parcours.

Si l'engagement volontaire est mieux payé tant mieux, mais ou trouver les moyens pour ça?

Quand aux anims pros, ils ont des conventions collectives pour les protéger et les défendre.

Le problème il me semble concerne certaines mairie de grandes villes qui utilisent des animateurs bafa, sur des missions longues ( un an) et renouvellables.

C'est la méthode klinex, ou le champ d'expérimentation du medef.

Bref, il faut que je fasse court.... alors svp... lire entre les lignes.

Bref donc il y a plusieurs types d'animateurs, donc de structures

Il y a les structures de petites vacances, de vacances de mercredi qui fonctionnent avec de l'engagement volontaire et qui disposent d'une réglementation adapté....

Il y a des structures permanentes, avec des animateurs permanents qui fonctionnent sur la réglemention des cl et cvl Pas tous les jours simples...

Il y a des intermédiaires dans les grandes villes, sans statut....

et il y a tous les cas particuliers.....

Bref il y a matière, au regard du développement des 20 dernières années, a recadrer les différents statuts des personnels mais aussi a doter les structures d'une réglementation spécifique adapté aux missions des uns et des autres.

Par exemple, les accueil de jeunes fonctionnent t'ils avec une réglementation adapté? non sans aucun doute...

Bref, écrire au ministre c'est bien, ça défoule mais ça sert a quoi?

jean yves

Modifié par jeanyves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En fait Jean-Yves, si j'ai ecrit cette lettre au Ministre, c'est pour montré mon inquietude quand a notre salaire des animateurs professionnels (Bapaat, Beatep, Defa...), car etant animateur nous avons beaucoup de responsabilité quand ce soit niveau educatif, affectif, ludique, morale...Et je trouve que certain d'entre nous avons un salaire de misire. Ok tu vas peut-etre me dire si tu n'est pas content change de metier, ba non jamais je ne changerais de metier, car je suis animateur dans la peau, dans la tete, dans le sang, dans le coeur...

Mais trouve tu normal, qu'un animateur diplomé (Bapaat, Beaep....) gagne le meme salaire en cvl ou clsh qu'un animateur Bafa (le plus souvent des etudiants qui se font de l'argent de poche en ete), voila le pourquoi de ma lettre au Ministre je voudrais en fait qu'une circulaire sur ce sujet passe au sujet de notre salaire pour nous diplomes de l'animation...Pour exemple a la ville de Marseille pour les AME et les TRR, les animateurs diplomes gagne (legerement) plus que les animateurs Bafa (dans mon ecoles j'ai un etudiant qui fait ca pour l'argent de poche), a la Mairie je gagne (que) 8,37 €/heure (Vous allez encore me dire Mathieu parle encore de thunes, il nous fait ***), mais je crois en fait que c'est reelement un probleme et qu'il faut malgres tout essayé de le faire changer (meme si je recois des reponses negatives), enfin bon j'ai quand meme recu une reponse et j'en suis content et j'attend l'autre...Mais sincerement si une personne n'est pas d'accord avec moi sur le probleme de nos salaires qui le dise et avec de bon arguments, j'ai pas envie d'en faire un problemes politique car ce n'est pas un forum pour, mais j'ai quand meme envi d'essayé de faire bouger tout ca (c'est sur que si je suis seul, ca ne marchera pas). Je ne crois pas que nos instances politiques soit vraiment au courant des responsabilités que nous avons en tant qu'animateur, et surtout de ce que l'on gagne vraiment....

Sincerement qui n'est pas d'acdord avec ce petit probleme ??? En tout cas des que j'ai une reponse du Ministre concerné je vous tiens au courant et ensuite promis je ne parlerais plus de salaire sur ce forum, sauf si kkun lance le sujet lol...

PS: par pitié n'oublier pas aussi les diplomes du BAPAAT, car que vous le vouliez ou non c'est un diplomes professionnel et j'ai remarque ici que pas bcp de gens le prennais en consideration..

Modifié par Mathieu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mathieu,

il n'est pas possible qu'un animateur pro touche le meme salaire qu'un anim bafa.

l'annexe 2 de la convention collective de l'animation n'est pas appliquable au salarié a l'année. C'est le cas particulier de la ville de Marseille, mais devant les tribunaux compétant la ville de Marseille risque de pleurer.

A moins que les emplois proposés soit payé au smic et proposés a au moins un bafa, c'est pas la meme chose et nous ne parlons toujours pas d'animateurs professionnels (meme si il ont un diplome)

le problème a mon sens reste le statut de ces personnels, pas le salaire

Mais je te souhaite bonne chance dans ta démarche, qui si elle réussie devrai couter bonbon a mr Gaudin. Alors entre Gaudin et le gouvernement c'est l'amour.

Et l'amour n'est pas vachard.... :D

allez bonne chance Don quichotte :bye:

jean yves

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le cadre des cvl et clsh, il y a 2 catégories d'animateurs :

- les professionnels : permanents des structures ;

- les occasionnels qui, si régis par l'annexe II ne peuvent être qu'étudiants ou enseignants : l'annexe II ne donne pas droit à couverture sociale et ne peut donc pas concerner des chômeurs.

La reconnaissance des diplômes est effectivement importante, mais le problème que tu évoques est différent : quand on est professionnel, on recherche des emplois qui correspondent (régis normalement par le code du travail et celui de la sécurité sociale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut a tous,

Donc comme promis je vous tiens au courrant de la suite donner a mon premier courrier. Car j'ai reçu ce-jour une autre réponse

Le 15 juillet

Délégation à l'emploi et aux formations

Monsieur,

Vous avez bien voulu appeler l'attention de monsieur Jean-Francois LAMOUR, ministre de la jeunesse, des sports et de la vie associative sur les difficultés que vous rencontrez eu égard à la rémunération des animateurs. Ces difficultés ont retenu toute son attention.

En effet,, la situation des personnels pédagogiques occasionnels des centres de vacances et de loisirs est actuellement régie par l'annexe II de la convention collective de l'animation. Or, ce texte conventionnel, négocié collectivement par les partenaires du secteur, est dérogatoire au droit du travail.

Un priojet de loi instituant un contrat d'engagement éducatif, adopté par le sénat en première lecture, se subdtituera à cette annexe pour donner un statut juridique aux personnes qui encadrent moins de quatre-vingt jours par an dans ces centres. Les personnes intervenant sur une durée supérieure seront rémunérées conformément au droit commun du travail.

Veuillez agréer, Monsieur l'expression de ma considération distinguée.

Le délégué à l'Emploi et aux Formations...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En effet, ce n'est pas nouveau, mais malgré cela, il y'a encore des administrations qui ne respectent pas ces textes.

Ici, à Marseille, des animateurs ou directeurs BAFA et BAFD sont titularisés et dépassent largement les 80 heures de travail annuelle, alors qu'en théorie ils font partis de l'annexe 2 de la convention collective, ils sont considérés comme des animateurs pros.

D'autres animateurs qui sont diplômés professionnellement doivent se contenter de contrats vacataires à raison de 19H/semaine.

Ce n'est pas logique et c'est illégal, on nous met des lois que l'on ne respectent pas :malade: .

Je vous transmets ci-dessous un lien concernant un syndicat d'éducation populaire que je trouve très intéressant en espérant qu'il fera bouger les acteurs concernés afin de créer un véritable service public de l'éducation populaire au niveau national.

Syndicat de l'Education Populaire (SEP)

Modifié par Rémy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh rémy... le texte c'est 80 Jours... pas 80 heures.... c'est marseille qui fait ça? :D

attenggg congg ché nous lé heureus, ellleu song vacheumeng plus lonngueus congg... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh rémy... le texte c'est 80 Jours... pas 80 heures.... c'est marseille qui fait ça?  :D

Je me suis trompé, en effet, il s'agit de 80 Jours par an et non 80 heures, autant pour moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'autant plus que si ces animateurs sont employés directement par la mairie (titulaires ou contractuels), ils ne peuvent pas dépendre de l'annexe II.

Les collectivités locales ne dépendent pas de la convention collective et cette dérogation au code du travail ne s'adresse qu'aux employeurs privés (notamment les associations).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Exact !

Mais trouves-tu normal que des animateurs BAFA ou des directeurs BAFD, soient titularisés, alors que certains animateurs pros (BAPAAT, BEATEP...) ne se contentent que de postes contractuels vacataires.

Je ne parle pas pour moi, puisque je suis titulaire, mais ayant le BEATEP, je suis passé par la voie légale du concours d'animateur territorial, ce qui n'est pas le cas de certains.

Le réglement de la fonction publique, n'est donc pas respecté, ce que je trouve anormal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh oui, Nico, mais si j'avais la réponse, je l'aurai donnée depuis longtemps !

Ce que je sais sur le sujet, c'est qu'en 1996, Marseille est devenue ville pilote, c'est à dire que 24 écoles de la ville, avaient 2 après midis par semaine de libérée et que le service public à titularisé à ce moment précis de nombreux animateurs pour intervenir au sein de ces établissements scolaires.

En 1998, les écoles concernées ont diminuées et il n'y'avait plus que 18 écoles faisant parti de ce dispositif.

Du coup, le Maire de Marseille, ne proposait plus aux animateurs recrutés à cette époque, que des contrats vacataires, pour alléger le budget de la commune.

Ce qui signifie que des animateurs en place entre 1996 et 1997 ont été titularisés alors que pour la plupart, ils n'avaient que le BAFA ou BAFD.

Ceux qui sont arrivés après cette période, qu'ils soient animateurs pros ou pas, n'on eu le droit qu'a des contrats vacataires.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement