pepito

Digestion Avant Baignade...

Recommended Posts

D'accords, c'est loin d'etre l'été :sombrero: , mais j'y pense quand même ca aide à vaincre le froid... :chevalier:

Quand vous organisez une baignade avec un groupe, vous respectez les 3h qui suivent la digestion, comme le préconise certain (dont ce site dans la rubrique bsb) ou vous y aller quand les gamins velent? Pendant longtemps, tout le monde disait qu'il fallait attendre, mais de plus en plus j'entends que ça n'a pas d'importance... Que les risques son surtout d'insolation :enerve: /hydrocution :blink: ...

Qui devont nous croire? :blushing:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Qui devont nous croire?

Je ne sais pas trop... surtout que les avis divergent sur la question. J'ai souvent entendu ce chiffre de 3h, mais aussi "Au bout de 2h, c'est bon" ou encore "Bah non, ils peuvent se baigner juste après le repas" :D

En l'absence de texte réglementaire sur la question (ou alors je suis passé à côté :blushing: ), je m'en remets à ceci :

La noyade reste avant tout le risque le plus important. Il est donc conseillé :

[...]

D'éviter la baignade dans les 2 heures qui suivent un repas copieux.

Source : Ministère de la Santé

Evidemment, les appréciations peuvent varier sur ce qu'est un repas copieux... En l'occurence, je considère que les repas de CVL ne sont pas copieux (par contre, ce qu'on va manger à Noël le sera !). Je ne respecte donc pas toujours ce laps des 2h, même si j'essaie quand même de faire en sorte que le repas soit "bien au fond" de l'estomac avant de mettre les enfants à l'eau.

Modifié par Quentin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personellement je t'avoue que je ne respecte pas toujours les 2h :blushing: mais honnetement il y a bien 1h voir 1h30 qui se passe avant la fin du repas et le debut de la baignade!!

Juste je ne comprend aps pourquoi tu parle d'hydrocution en rapport avec les repas vu l'hydrocution est "simplement" un choc thermique dut a la différence de températire du corps et celle de l'eau,non?

Pour l'insolation cela m'amene a vous demander si ce qu'on m'a dit depuis que je suis minot c'est a dire que quand il est 16h il est 14h pour le soleil et donc eviter les baignades entre 14 et 16h, c'est bien vrai? :blushing:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour ma part, je recommande aux animateurs de ne pas emmener les enfants en baignade, tout de suite après le repas !

Il vaut mieux organiser un temps calme (et à l'ombre) d'environ 2 heures (le chiffre de 3 heures me paraît excessif, 2 heures suffisent pour que la digestion se fasse).

Avant la baignade, les enfants se mouillent la nuque et rentrent progressivement dans l'eau !

Eviter de les exposer en plein soleil (risque d'hydrocution)

Après que les mesures de sécurité soient correctement mis en place, les enfants peuvent se baigner, à condition qu'il y'ait un animateur pour 8 dans l'eau pour les plus de 6 ans et un pour 6 pour les plus petits.

Si ces règles sont respectées, il ne devrait pas y'avoir de problèmes !

Je rappelle néanmoins que la présence d'un surveillant de baignade est obligatoire !

Modifié par Rémy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Personellement je t'avoue que je ne respecte pas toujours les 2h :blushing:   mais honnetement il y a bien 1h voir 1h30 qui se passe avant la fin du repas et le debut de la baignade!!

Nos messages se sont croisés, c'est pourquoi, je reprends mon clavier pour te répondre:

2 heures de pauses avant de se baigner me paraisssent nécessaires (1h ou 1h30 ne sont pas suffisants pour que la digestion soit totale !)

Juste je ne comprend aps pourquoi tu parle d'hydrocution en rapport avec les repas vu l'hydrocution est "simplement" un choc thermique dut a la différence de températire du corps et celle de l'eau,non?

Il s'agit en effet d'un phénomène entre la température du corps et de l'eau, c'est dans le cas de coups de chaleurs qu'il faut être très vigilant.

Pour l'insolation cela m'amene a vous demander si ce qu'on m'a dit depuis que je suis minot c'est a dire que quand il est 16h il est 14h pour le soleil et  donc eviter les baignades entre 14 et 16h, c'est bien vrai? :blushing:

C'est exact ! Il y'a un décalage de 2 heures entre la terre et le soleil, mais c'est à 12h00 (14h00 au soleil) que le risque est le plus important, il faut absolument éviter la baignade entre 12h00 et 14h00.

A partir de 15 heures, cela me paraît raisonnable, mais l'idéal (dans la mesure du possible) c'est vers 16 heures (14 heures au soleil).

Modifié par Rémy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a été récemment prouvé scientifiquement qu'une pause entre la fin du repas et la baignade se revèle inutile: il n'existe pas de risque à ce baigner directement après le repas.

...ce qui ne veut pas dire ne pas faire de temps calme après le repas histoire que les anims puisse prendre leur pause par exemple ou tout simplement calmer l'excitation éventuelle des enfants au cours du repas ....

sabry

Modifié par sabrydemarseille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tipitoux

Parce que pour toi les temps calmes ne servent que pour calmer les enfants s'ils se sont excités pendant le repas ou pour pourvoir prendre des pauses??? :blink:

Bizarre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il a été récemment prouvé scientifiquement qu'une pause entre la fin du repas et la baignade se revèle inutile[/b

Tu as un texte qui le prouve? par qui? On m'a toujours démontré le contraire et j'avoue que ça m'intrigue... as tu un lien?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que pour toi les temps calmes ne servent que pour calmer les enfants s'ils se sont excités pendant le repas ou pour pourvoir prendre des pauses??? blink.gif

Bizarre...

C'était de l'humour, mais apparemment tu ne l'as pas compris ( en général je ne prend aucune pause pendant la journée ).

Tu as un texte qui le prouve? par qui? On m'a toujours démontré le contraire et j'avoue que ça m'intrigue... as tu un lien?

Je n'ai aucun lien, mais si je me rappelle bien, je l'avais lu sur un magazine scientifique.

Sabry

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il est exact que immédiatement après le repas, la digestion n'a pas commencée (il faut environ 30 minutes pour que cela commence à faire son effet).

Cependant, il est néanmoins déconseillé, d'emmener les enfants en baignade, tout de suite après le repas.

Un temps calme me paraît nécessaire pour les enfants et non obligatoirement un temps de pause pour les anim's :D, même si c'est le moment idéal pour faire un roulement entre animateurs, il faut s'organiser en conséquence et ne pas perturber le fonctionnement et le bon déroulement des activités, autrement dit 15 minutes de pauses, à tour de rôle me paraîssent raisonnables !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après que les mesures de sécurité soient correctement mis en place, les enfants peuvent se baigner, à condition qu'il y'ait un animateur pour 8 dans l'eau pour les plus de 6 ans et un pour 6 pour les plus petits.

Je suis d'accord avec 1 animateur pour 8 pour les plus de 6 ans mais pour les maternels, c'est 1 animateur pour 5 enfants dans l'eau et pas pour 1 animateur pour 6.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste je ne comprend aps pourquoi tu parle d'hydrocution en rapport avec les repas vu l'hydrocution est "simplement" un choc thermique dut a la différence de températire du corps et celle de l'eau,non?

<{POST_SNAPBACK}>

Coucou me revoilou !

Je voulais juste dire que la digestion et l'hydrocution sont, contrairement à ce qu'on pourrait croire, en relation. En effet, on a une hydrocution lorsque le corps est soumis à une variation importante de température (interne). Or, pendant la digestion, le corps travaille donc a plus chaud. Une entrée dans l'eau pourra donc être plus difficile si le corps est plus chaud.

On retrouve le même problème après une longue exposition au soleil, un effort brusque ou tout ce qui peut faire augmenter la température du corps.

La marche a suivre est donc de se calmer, et de rentrer TRES progressivement dans l'eau.

Pour ce qui est des 2 ou 3 heures, lors de ma formation SB, notre formateur nous a dit qu'il ne fallait pas y prendre au pied de la lettre, à savoir que l'on peut se baigner sans attendre deux heures si le repas a été raisonnable. Si il y a eu un festin, vaut mieux attendre...

Pour ma part, je ne suis pas pour baigner tout de suite en sortant de table et je suis pour un petit temps calme apres le repas. 1/2 heure de temps calme plus de temps de se préparer à la baignade, ca fait une heure de battement entre le repas et la baignade...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve ça vraiment pas très bien (lol) que tout le monde cite ses principes personnels sans en donner la raison. Un peu de logique, de physiologie, ça ferait pas de mal. Y'a un médecin par ici?

Par exemple, Rémy tu parles de digestion, et même de digestion "totale". Je ne vois pas en quoi la digestion (l'absorption intestinale des aliments?) joue sur le risque d'hydrocution. Ça dilate les vaisseaux sanguins des intestins, ok... mais ensuite?

L'hydrocution, c'est quand on perd conscience brutalement parce que le cerveau ne reçoit pas assez d'oxygène.

Quand on a trop chaud, le corps dilate les vaisseaux sanguins de la peau pour évacuer l'excédent de chaleur. (quand on boit de l'alcool, les vaisseaux sanguins se dilatent aussi). Or l'eau est froide, et quand on rentre dedans rapidement, une fois que le corps perçoit le froid, il contracte les vaisseaux sanguins de la peau, pour ne pas perdre de chaleur. Du coup les artères se retrouvent soudainement très chargées en sang.

C'est ainsi que la pression artérielle augmente fortement.

Pour réguler cette pression, le coeur affaiblit son activité. Ça marche, et hop, tout va bien, on se baigne. Sauf que le mécanisme est moléculaire et pas forcément aussi bien réglé que ça, une baisse d'activité du coeur un peu trop importante empêche l'afflux de sang au cerveau, et quelques instants suffisent pour perdre conscience. On ne s'en rend pas compte assez vite quand ça nous arrive, on n'a plus aucune force, aucun contrôle, on tombe par terre, si c'est dans l'eau, on risque donc de se noyer.

Voilà pourquoi il faut entrer progressivement dans l'eau. La régulation thermique se fera plus lentement, et l'accident dû à l'excès de régulation aura moins de possibilité d'arriver.

Voilà aussi pourquoi on conseille aux SB d'avoir les pieds dans l'eau lorsqu'ils surveillent la baignade. Pour pas avoir eux-mêmes d'hydrocution s'ils courent "sauver" un enfant.

Pour ce qui est de l'estomac :

Un estomac dans lequel il y a encore de la nourriture peut encore vomir. Un noyé qui vomit ça réduit ses chances d'être sauvé. D'abord faut que la personne qui tente la réanimation ne vomisse pas à son tour, ensuite, le vomi ça bouche l'entrée des poumons.

Mais bon ben je connais un mec qui a réussi à réanimer un enfant noyé (noyade bleue) alors que cet enfant a vomi.

Et s'il n'avait pas réussi? Est-ce que qu'une période de "vidage d'estomac" figure dans un texte quelconque et pourrait servir d'argument lors d'un éventuel procès?

(ps : ça fait chier, les procès)

Et le soleil, ben c'est beau, ça chauffe et ça fait plaisir. lol.

Pour les histoires des 14h et 16h et de l'heure solaire, etc. y'a des textes? Parce que je trouve ça plus adapté de voir par soi-même s'il fait chaud, très chaud, très très chaud ou froid.

Après faut voir qu'il n'y a que les touristes du dimanche qui se mettent à poil sous un soleil de plomb, les autres se protègent. Et si la crème solaire protège des rayons Gamma :lol: elle ne protège pas de la chaleur. C'est un traitement d'appoint quoi, pas un pack "tout en un pour aller au soleil".

Au soleil on cuit directement. Mettre une couche de tissu entre le soleil et la peau, ça fait cuire le tissu à la place du corps. Mais c'est moins fashion. :D

Cela dit, j'adore me baigner en plein soleil à 14 heures quand ça cogne le plus. Pourquoi interdire cela aux enfants? Ça doit être l'heure où y'a le plus de monde dans l'eau... Ce sont des conditions assez extrêmes quoi, mais ben perso j'en suis jamais mort. Peut-être aussi que c'est pas mal d'apprendre à nos chérubins à être à l'écoute de leur corps. Quelles sont les sensations d'avoir trop chaud? Y'a pas que la soif! (lol ça c'est plutôt un indicateur alarmant pour des animateurs). La sensation d'hypertension? De chute de tension? Le froid?... C'est probablement significatif, si on a parfois autant de mal à entrer dans l'eau froide.

En fait l'insolation c'est un coup de chaleur. Le corps devient trop chaud (en entier, pas que la peau), et il n'aime pas ça du tout. Alors on peut perdre conscience, vomir, avoir des nausées... C'est comme ça que la canicule de 2003 est devenue une catastrophe. Mais si on est dans de l'eau fraîche (même 26°C c'est frais dans ce cas lol), le corps ne devrait pas trop chauffer, si? Ça dépend peut-être de ce qu'on nomme baignade. Après tout si la tête reste au soleil sans se refroidir dans l'eau, ça peut peut-être suffir à donner une insolation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour les gens,

Donc moi j'ai un truc a dire...Ma maman quand j'ete petit et que nous allions faire un pic-nic a la plage, me diasait tourjours... "ne vas ps te baigner tout de suite, attend 3 heures!!!" et bien sur moi je disais toujours "pffffff, c'est n'importe quoi" et en fait je crois que j'avais raisons...En effet il n'y a pas si longptemps dans une emissions tele sur France 5 (emissions medicale) le sujet de discuton ete l'idrocution et d'autres choses encore...Donc etant supra inteligent et comme je voulais etre encore plus inteligent, je regarde et la visions d'horreur :enerve: J'apprends avec horreur que pendant toutes ces années ma maman ne disait pas la verité :( J'ai appris que lorsque apres un tres bon repas de plage (chips, sandwichs, soda, ect...)... Le resultat etait le meme si l'on se baigner de suite ou alors si on devait attendre 3 heures (entre nous animateurs qui a vraiment attendus 3 heures avec des gamins surexité a la plage), en fait le plus important et ca je confirme que c'est vrai avant de rentré dans l'eau il faut toujours se mouiller la nuque, les bras et la tete pour eviter un choc du a la difference de temperature....Donc en fait attendre 3 heures ou se baigner de suite c'est pareil...Mouiller vous avant de plonger comme un fou dans l'eau sans prendre de precotion (comme font bcp de jeunes sur la plage en ete)...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Par exemple, Rémy tu parles de digestion, et même de digestion "totale". Je ne vois pas en quoi la digestion (l'absorption intestinale des aliments?) joue sur le risque d'hydrocution. Ça dilate les vaisseaux sanguins des intestins, ok... mais ensuite?

Jean, il me semble que tu n'as pas bien lu mes messages !

Je n'ai jamais dis que l'hydrocution avait un rapport avec la digestion, au contraire.

J'ai simplement voulu faire comprendre qu'il était important pour les enfants de faire une pause après le repas et de ne pas se baigner immédiatement après (mais environ 2 heures plus tard).

Pour ce qui est de l'hydrocution, il s'agit (et je l'ai dis si tu relis mes posts) d'un changement de température brutal entre le corps et l'eau et non d'un problème de digestiion.

Cependant et dans tous les cas, je déconseille fortement aux animateurs d'emmener les enfants en baignade, tout de suite après le repas, pour des raisons de sécurité et le besoin de repos de l'enfant, car c'est durant cette période que le corps est plus lourd et que la fatigue se ressent (d'où le besoin de sieste pour les plus petits et de jeux calmes pour les plus grands).

Modifié par Rémy

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Cependant et dans tous les cas, je déconseille fortement aux animateurs d'emmener les enfants en baignade, tout de suite après le repas, pour des raisons de sécurité et le besoin de repos de l'enfant, car c'est durant cette période que le corps est plus lourd et que la fatigue se ressent (d'où le besoin de sieste pour les plus petits et de jeux calmes pour les plus grands).

Oui, nous avons déjà eu des discussions à ce sujet aussi... lire les textes de François Testu (chronobiologiste et président de la JPA) qui indiquent qu'il vaut plutôt mieux s'adapter à chacun plutôt que d'imposer le calme à tout le monde et qu'une activité sportive modérée est même possible après le repas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok Rémy, mais quand tu parles de temps d'attente après un repas, tu parles systématiquement de digestion. Et vu le fil de la discussion, j'ai pas été le seul à comprendre que tu les reliais. Désolé j'le referai plus.

La digestion n'augmente pas à ma connaissance le risque d'hydrocution. Mais elle augmente la difficulté de la procédure de réanimation, à cause du vomi en particulier (je ne sais pas s'il y a autre chose).

Et la réanimation qui suit un arrêt respiratoire, elle peut arriver dans plusieurs cas, pas seulement une hydrocution.

La fatigue qui suit le repas c'est parce que l'estomac plein sécrète une hormone qui fait dormir. M'enfin pour s'endormir dans l'eau euh... hem, faut se lever de bonne heure!

Pour tous ceux qui se baignent après les repas moi c'est idem, je l'ai fait, foncer dans l'eau d'un seul coup après avoir mangé, et visiblement je suis toujours vivant. Et en plein soleil, et tout, la totale quoi. Remarque, j'avais pas bu d'alcool ni pris de neuroleptiques avant. :D

Tout ça c'est des questions de physiologie. Si personne ne donne des explications claires, il me semble impossible de débattre, et de conclure.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Remarquez si on veut absolument trouver un lien entre digestion et hydrocution, on peut :D

En effet lors de la digestion, les aliments libèrent de l'insuline et du glucose qui est ensuite transformé sous forme d'ATP (adénosine triphospahte), or l'ATP n'est autre qu'un des grandes sources d'énergie du corps humain, et toute "fabrication" d'energie se traduit apr une augmentation de la température corporelle (car l'energie se transforme en chaleur etc...) et donc d'où le risque d'hydrocution.... :D

Mais bon rassurez vous l'augmentation de température est negligeable pas de quoi provoquez le phénomène d'hydrocution!!

Excusez moi c'est les revisions de partiels qui ressortent :wacko:

PS:qui a dit que les stapsien sont juste bon a faire du sport?? :D :D :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mmh révisons ouais. :D

L'insuline n'est pas un produit de la digestion mais une hormone, non? Dans ce cas elle est produite par le corps (dans un endroit précis?) si tout se passe bien au moment où la quantité de glucose augmente dans le sang. Pour le faire diminuer d'une façon ou d'une autre... D'ailleurs de quelle façon? La dégradation et excrétion? Le stockage? L'utilisation dans le métabolisme? J'me souviens plus. :siffle:

Tout le glucose n'est pas transformé en ATP. Une partie est stockée, et pour lui donner sa forme de stockage (glycogène je crois, mes souvenirs sont très loin) il faut dépenser de l'énergie.

L'ATP n'est pas à proprement parler de l'énergie. C'est une molécule dont la dégradation libère pas mal d'énergie. Alors si j'me trompe toujours pas, pour créer de l'ATP puis en dégrader, il faut augmenter l'activité métabolique du corps. La dégradation du glucose pendant la respiration cellulaire, par exemple, tout ce bordel là.

La dégradation d'ATP a lieu aussi pendant la digestion, pour l'absorption cellulaire, peut-être aussi dans certains mécanismes de dégradations des aliments, mais à mon avis c'est insignifiant à côté de 100m de course à pied par exemple. Puisque à voir de loin, la digestion est un processus qui permet de gagner de l'énergie, de faire des réserves avant tout, pas une dépense pure. Et puis j'ai pas l'impression de chauffer à chaque fois que je mange. Alors que quand je cours, si. :D

Sur la fabrication d'énergie j'aurais dit le contraire, que toute fabrication d'ATP ("stockage" d'énergie) diminue la température du corps. Et quand on libère de l'énergie dans le vide, ça finit par faire de la chaleur. Mais l'énergie libérée lors de la dégradation de l'ATP est presque entièrement réutilisée, c'est le principe de l'ATP. Il y a des réactions moléculaires qui captent littéralement la chaleur. Il me semble que c'est le cas de la dégradation de l'alcool de menthe avec l'eau. Ça fait du froid. M'enfin ça ça reste à vérifier.

Moralité...

Faut boire du sirop de menthe avant la baignade. ha ha ha! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Rhooo Jean tu m'a cassé toute la barraque là..... :D

Enfin au vu du partiel que je viens de passer c'est pas folichon :D

Par contre pour le coup du sirop je suis d'accord avec toi, et puis pourquoi aps une petite pate de fruits :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben dans le sirop de menthe, il y a du menthol (le truc dont je dis que je crois qu'il refroidit). Mais la pâte de fruits c'est sympathique aussi. Si ça permet d'éviter une ou deux hypoglycémies hein! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon alors quelques précisions d'un futur médecin ( :D ouah ca en jette) :diplome:

La digestion commence dans la bouche ! (par la salive, qui commence déja à dégrader certaines molécules)

Donc juste après le repas...

Les aliments arrivent dans l'estomac, qui, pour bien bosser, a besoin de sang. Donc beaucoup de sang afflue dans le tube digestif (estomac + après, intestins).

Ensuite, quand on se baigne, l'eau est normalement plus froide que la température du corps. Donc pour maintenir celle-ci, il y a normalement un afflux de sang dans les vaisseaux sous cutanés (parce que le sang c'est chaud !)

Alors, là, le drame arrive si on se baigne pendant la digestion :diable:

Le sang, qui est déja dans le tube digestif, ne peut pas aller sous la peau pour nous réchauffer : on se refroidit. Ou alors, au contraire, le sang va sous la peau mais la digestion s'arrête : malaise...

Et en plus, c'est vrai que si on digère et qu'on se noie (par exemple à cause d'une hydrocution...) le fait de venir de manger, et donc de vomir, n'aide pas à la réanimation.

Donc en clair, il vaut mieux attendre un peu pour se baigner après manger. Le délai dépend de ce qu'on a mangé, et de chacun, sachant que les enfants sont plus fragiles. La digestion et l'hydrocution sont bien liés !

Et comme l'hydrocution peut avoir d'autres causes (si on était au soleil, la différence de température entre la peau et l'eau est encore plus importante ; si on se sentait déja mal avant d'aller dans l'eau le corps aura plus de mal à réagir et à s'adapter etc...) le fait de respecter le délai après manger ne dispense pas de se mouiller progressivement (pourquoi la nuque ? parce que les centres régulateurs de température sont là).

L'insuline est produite par le pancréas en réaction à l'arrivée de glucose dans l'estomac, pour réguler la glycémie. Mais ca n'a aucun rapport avec l'hydrocution :siffle:

Et le fait d'avoir envie de dormir pendant la digestion, c'est justement parce que le sang, qui est dans le tube digestif, est moins dans le cerveau... :bunny:

Et voilà, une explication scientifique, et physiologique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

euh... faut digérer après manger c'est ça? :malade: euh..... après tout ça...... j'vais vomir moi.... :malade: mrci pour les détails.... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ensuite, quand on se baigne, l'eau est normalement plus froide que la température du corps. Donc pour maintenir celle-ci, il y a normalement un afflux de sang dans les vaisseaux sous cutanés (parce que le sang c'est chaud !)
Dans ce que j'ai pu lire sur le net, c'était généralement le contraire qui était écrit ou sous-entendu. A savoir que la vasodilatation dans la peau se produit lorsque l'organisme est trop chaud, pour évacuer la chaleur. (et pour le reste du mécanisme dont j'ai trouvé l'explication je l'ai mis dans un message plus haut)

Perso je suis bien plus rouge quand je fais du sport au soleil que quand je reste sans bouger dans la neige.

Conjointement à ça il existe des exemples d'animaux dont l'évolution a augmenté la surface de peau permattant d'évacuer la chaleur, par exemple le fennec et ses immenses oreilles.

Le sang, qui est déja dans le tube digestif, ne peut pas aller sous la peau pour nous réchauffer : on se refroidit. Ou alors, au contraire, le sang va sous la peau mais la digestion s'arrête : malaise...
Ben si le sang se contente de ne pas aller sous la peau, on a seulement la peau qui a froid. non? On grelotte, on présente les signes classiques de refroidissement, et... le comportement prend le relai, on va se mettre au chaud.

Arrêter la digestion, ça ne me semble pas pouvoir créer une syncope. Mais déjà arrêter la digestion, ça me semble énorme comme manoeuvre physiologique lol.

Et puis tous les jours on mange et on digère, et on a quand même du sang dans la peau et dans le cerveau. La syncope, c'est quand le cerveau perd conscience, faute d'une oxygénation suffisante.

Faut ajouter à ça le problème de l'alcool. Les secouristes disent de ne pas boire avant d'aller dans l'eau.

Ils ne le disent pas mais l'alcool dilate les vaisseaux. Alors dans la première explication que j'ai trouvé, boire de l'alcool c'est un peu comme rester au soleil, ça dilate les vaisseaux sanguins dans la peau.

Or clownette ça colle mal avec ton explication puisque si l'alcool suffit à dilater les vaisseaux, le malaise a lieu sans rentrer dans l'eau froide.

Modifié par jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Screugneugneu tu veux des explications plus précises ? :D

Les vaisseaux sanguins sous cutanés régulent la température du corps : ils réchauffent ou refroidissent selon les besoins. Ca s'appelle l'homéostasie !

Moi quand il y a un vent glacé dehors (comme en ce moment par exemple :froid: ) j'ai les joues et le nez tout rouges...

Tes exemples d'animaux sont très justes, on peut en trouver plein d'autres (l'éléphant et ses oreilles etc...) : dans ces cas là le sang refroidit l'organisme. Dans l'autre sens, les exemples sont beaucoup plus durs à trouver, pour une raison simple : la fourrure c'est quand même vachement plus efficace pour réchauffer !

On peut quand même parler de la baleine : un mammifère qui vit dans l'eau, donc qui a besoin de se réchauffer (parce que l'eau, en plus d'être froide, fait perdre beaucoup de calories et donc de chaleur). Une baleine, c'est gros, et surtout ca a beaucoup de graisse sous la peau. Pourquoi ? parce que justement la graisse c'est très très vascularisé !

(si, c'est vrai !!)

Ben si le sang se contente de ne pas aller sous la peau, on a seulement la peau qui a froid. non? On grelotte, on présente les signes classiques de refroidissement, et... le comportement prend le relai, on va se mettre au chaud.

Oui, et les premiers signes d'une hydrocution, c'est quoi ? Souvent ça : on a froid, on grelotte, alors que les autres sont très bien !

Pour être plus précis : l'organisme a froid (et pas seulement la peau , qui n'est pas indépendante de ton corps) donc il va chercher à se réchauffer.

Pour ça, il va sécréter des substances qui vont dilater les vaisseaux (but : amener plus de sang à la peau, pour se réchauffer, parce que parfois l'organisme est bête et il pige pas que ça va tout aggraver).

Et si les vaisseaux se dilatent, la pression artérielle baisse (c'est de la physique de base : le débit est lié au diamètre du tuyau)

Si la pression artérielle baisse, moins de sang arrive au cerveau, et c'est là (enfin !) qu'arrive la syncope que tu attendais tant ! :trompette:

Arrêter la digestion, ça ne me semble pas pouvoir créer une syncope. Mais déjà arrêter la digestion, ça me semble énorme comme manoeuvre physiologique lol.

Eh bien si, on en apprend tous les jours :diable:

Je ne sais pas si tu as déja été malade, genre migraine ou même gastro ? Ca t'es jamais arrivé de vomir 2j après un truc que tu reconnais intact, ô miracle ? :D :siffle: :malade:

Ta digestion s'est arrêtée... Plus précisément ton estomac a arrêté de se contracter pour faire avancer les aliments...

(désolée pour les détails dégueu mais comprendre le corps humain c'est tellement beau :sorcier: et puis, jean, tu l'as voulu :siffle: )

Et puis tous les jours on mange et on digère, et on a quand même du sang dans la peau et dans le cerveau

Bah oui, heureusement... est ce que j'ai dit le contraire ? :blink:

Quand j'ai dit que digérer ca enlevait du sang au cerveau, ca va pas au point de provoquer une syncope quand même :blink: c'est juste que ca rend somnolent :diable: D'ailleurs plus on mange riche et plus on est somnolent après, non ? :malade:

La syncope, c'est quand le cerveau perd conscience, faute d'une oxygénation suffisante.

Non ??? :clown:

Et l'oxygène est amené par quoi ? par le sang, non ? :siffle:

Faut ajouter à ça le problème de l'alcool. Les secouristes disent de ne pas boire avant d'aller dans l'eau.

Ils ne le disent pas mais l'alcool dilate les vaisseaux. Alors dans la première explication que j'ai trouvé, boire de l'alcool c'est un peu comme rester au soleil, ça dilate les vaisseaux sanguins dans la peau.

Oui, l'alcool dilate les vaisseaux sanguins, et augmente la température du corps en produisant de l'énergie quand il est dégradé.

Comme tu dis, c'est comme si on était resté au soleil : donc quand on rentre dans l'eau le corps a encore plus d'efforts à faire pour se réchauffer (empêcher de se refroidir plutot). Il envoie encore plus de sang vers la peau, et voilà on retombe sur nos pieds.

En plus, l'alcool ralentit les réflexes, donc on a moins vite conscience que quelquechose ne va pas, on réagit moins vite...

Or clownette ça colle mal avec ton explication puisque si l'alcool suffit à dilater les vaisseaux, le malaise a lieu sans rentrer dans l'eau froide.

Je n'ai pas dit qu'à chaque fois que les vaisseaux se dilataient on faisait un malaise !

Ca arrive tout le temps, c'est physiologique, le diamètre se régule en fonction de plein de choses, et pas seulement en fonction de la température.

Ca va, c'était plus clair ?

Et désolée tu réussiras pas à me piéger sur la physiologie humaine... je connais mon boulot à peu près :P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement