Invité martine

[Discussion] La Cigarette En Colo

Recommended Posts

Invité martine

l'an dernier , j'avais envoyé ma fille en colo, sur les conseils de mon fils qui est animateur (ils n'étaient pas dans les même centres)

or en revenant du centre, ma fille me raconte qu'elle à commencé à fumer durant la colo (elle a 15 ans maintenant), alors que je n'avais pas signé d'autorisation.

je voudrais donc savoir si ceci est normal.

je tient néanmoins à préciser que je sais que tous les anims ne peuvent pas tous verifier et que donc je leur en veut pas

merci de vos réponses et aurait aimé savoir comment vous auriez réagis en tant que parents et aussi avoir les avis des animateurs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonjour martine,

Bé, en ce qui me concerne, d'une part en tant que parent (ce que je ne suis pô donc difficile d'imaginer avec certitude mais je pense que ça aurait râlé sec quand même...

Selon la loi, il n'y a pas d'autorisation légale... sauf contre indication médicale...

Néanmoins, pour ma pratique perso, on fait la liste des fumeurs et des non fumeurs en début de centre, seuls les fumeurs ont accès aux coins fumeurs. Les anims, présents avec eux et fumeurs également font rapidement la différence entre les vrai fumeurs et les mythomanes (même si ceux là sont assez rares en début de séjour)

Maintenant c'est vrai qu'on ne peux pas être partout...mais bon, si les séjours permettent de découvrir des choses, je ne pense pas que la clope fasse partie des découvertes envisageables...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas que cela soit normal qu'un ado commence a fumer durant un sejour. :pirate:

et je n'aurai certainement pas aime que mon enfant revienne accro

au moins tu l'a su c'est deja ca.

il ya deja 2 sujets qui traitent de la clope (pour les ados), et plus encore pour les anims

et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il existe presque autant de pratiques que de directeurs...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marc - Ass. GULLIVER

Bonjour,

Je me permet de répondre à votre interrogation sur la cigarette en colonie de vacances en tant que directeur d'association.

Plusieurs points complémentaires seraient à soulever concernant ce problème rencontrer dans la quasi totalité des séjours organisés pour des jeunes.

1 - Nous sommes, en tant qu'organisateur et, par délégation, en tant que directeur de CVL, dans l'obligation d'assurer la sécurité morale, physique et affective des enfants qui nous sont confiés. L'aspect "physique" de cette responsabilité entre donc bien dans le champs de la consommation de tabac qui, et il ne me semble pas nécessaire d'en apporter la preuve, est nocif et nuisible pour la santé de TOUS.

2 - Fumer une cigarette est, en soi, une activité qui ne peut exister que si les jeunes n'ont rien d'autre à faire. Se pose alors la question de l'organisation du séjour et des activités qui sont mises en place.

3 - Il me semble souhaitable malgré tout d'apporter des nuances à ce que je viens d'écrire. En effet si la cigarette me parait totalement incompatible avec le principe de vacances collectives pour jeunes, il est très difficile d'empêcher les jeunes qui en ont l'habitude de fumer. Les parents eux-mêmes sont les premiers à accepter cet état de fait (pas tous, bien sur). Il me parait donc souhaitable d'aménager des temps et des espaces pour cette "activité". Car il est bien sur primordial de savoir où sont les jeunes plutôt que de les rechercher dans tout le centre (voir à l'extérieur) parce qu'ils se cachent. Il en va là aussi de notre responsabilité d'organisateur, de directeur et d'animateur.

4 - Ces temps et espaces, si ils sont aménagés, ne doivent pas permettre que les enfants qui ne fument pas en arrivant sur le centre "démarrent" l'intoxication.

Bon le sujet est vaste et je vais m'arrêter là. Peut être un conseil :

Profiter de la réunion d'information aux parents pour questionner l'organisateur ainsi que le directeur sur ce point.

Marc - Ass. GULLIVER

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Juste un bémol dans ce que "les jeunes qui n'ont rien d'autre a faire" pourrait sous entendre...

Une crainte (sans doute non justifiée) me vient à l'esprit: La suractivité de prestations histoire d'occupper les jeunes et qu'ils n'aient pas le temps de penser à avoir des comportements déviants... Cette pratique me parait dangereuse dans ses fondements, on empêche simplement les gens de penser et de remmettre l'institution en question dans ses disfonctionnements éventuels... C'est ce qu'utilisaient les romains à l'époque pour que le peuple se taise... "du pain et des jeux"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest

Je suis d accord avec Nico je ne pense pas que les jeunes commencent a fumer en centre parce qu ils n ont rien d autre a faire :enerve:

Malheureusement on peut imaginer toutes les solutions possibles, je pense qu il y aura quand meme des surprises parfois. Votre enfant aurait aussi pu commencer a fumer au lycee, au college, avec ses amis du quartiers, avec ceux de ses activites extra scolaires...etc.

Tous les sejours font ce qu ils peuvent pour eviter la surprise que vous avez eue. Si votre enfant vient de commencer a fumer peut etre pouvez vous discuter avec elle pour l aider a arreter!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, j'ai déjà eu affaire à un problème comme ça, mais le parent à piquer une très très grosse colère :enerve: (ce que je comprend tout a fait)en nous traitant d'irresponsable mais faut dire que l'on ne peut pas être derrière tous les jeunes non plus :blushing: . Mais, il me semble que sur une grande majorité des structures, il est interdit de fumer.En plus, il est vrai que la grande majorité des jeunes n'attendent plus les colos pour prendre une mauvaise habitude, il y a assez de tentations tout autour d'eux et "le collège est le début de l'entrée dans le royaume des grands donc, faisons comme les grands" dixit un jeune de 13 ans tout fier de me le dire :( .Donc, je ne pense pas que ce soit parce que l'enfant n'a rien à faire qu'il commence à fumer. En tout cas, moi, ayant été fumeuse, je crois que j'aurais tenté de savoir pourquoi elle a commencé à fumer (même si je crois savoir pourquoi, on sait jamais!). Voila ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fumer est un besoin artificiel que l'individu va se créer. Au départ, c'est souvent un moyen à cours terme de répondre à un besoin fondamental (ex: être avec les autres, se socialiser...). L'action-moyen de fumer au départ va devenir progressivement un moyen-habitude permettant toujours de répondre facilement au besoin fondamental. A terme, dans le cas de la cigarette (2ème produit entrainant le plus de dépendance), on arrive parfois au résultat inverse (le fumeur doit s'isoler pour satisfaire à son besoin).

Chercher à occuper les loulous par de l'activisme, c'est surtout ne pas chercher à définir leurs propres besoins, ne pas tenir compte du public dont on a la charge... C'est un choix... mais pas sûr que ce soit le plus responsable... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

Ce message date en peu mais j'ai quand même envie d'y répondre.

En ce qui me concerne, je pense qu'il faut en tant que directeur savoir si on accepte ou non la cigarette dans son CVL.

Si non, lors de la réunion avec les parents et enfants on le dit : pendant le CVL il sera interdit de fumer et point final.

Si oui, alors on demande l'autorisation parentale et on liste les fumeurs avant de partir et on aménage des temps et des coins pour fumer. Donc les animateurs sont au courant des fumeurs avant de partir.

Donc, pendant le séjour il est hors de question qu'un jeune devienne fumeur. :enerve:

Pour ma part, je pense qu'il faut interdir la clope et les animateurs et directeur ne doivent pas oublier la pédagogie de l'exemple.

A+

Natacha :froid:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors tu interdis aussi la clope aux anims????

Mais tu fais comment pour recruter ton équipe? Et puis c'est un peu discriminatoire non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

C'est vrai que la clope est un sacré problème et que le top c'est d'avoir que des non-fumeurs ou ex-fumeurs comme moi.

Franchement c'est une bonne question lol.

En fait, en théorie j'aimerai interdire la clope mais en pratique c'est différent. Je t'avoue que le problème ne se pose pas pour moi puisque je désire diriger des centres maternels...mais si je devais faire un camp d'ados en fait je ne sais pas. Je fais pas avancer la discut qui vient à mon secours????

Natacha :blushing: qui a encore beaucoup à apprendre

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même les anims maternels ont parfois besoin de leur dose de nicotine, ils ne carburent pas à la tétine... (quoi que parfois... :D )

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est rigolo de vous lire, natacha parle des jeunes et toi nico, tu parles des anims (natacha a juste dit que les anims ne doivent pas oublier de montrer l'exemple, donc de ne pas fumer devant les jeunes, cela ne veut pas dire ne pas fumer du tout ?) A moins que ce soit moi qui n'ai pas suivi :unsure:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut,

c'est tout à fait ça olivier.

Mais le problème qui se pose c'est si j'interdis aux ados d'un CVL de ne pas fumer et que mes anims puissent fumer. Comment gérer???

Pour un CLSH maternel, le problème ne se pose pas puisque les animateurs ont le droit à une pause clope et les petits ne sont pas au courant.

A+

Natacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La clope est une véritable salo.....ie! Je suis moi-même fumeuse, mais cependant je ne fume pas devant les jeunes. Sans me cacher pour autant, je n'ai plus l'âge, je me défends de fumer en leur présence. On ne travaille jamais seul, aussi nous est-il possible de prendre une pause pour avoir notre dose, à condition évidement que le non-fumeur puisse également prendre la sienne pour son bol d'oxygène!

@ plus!

PS: demain j'arrete....heu non, lundi......heu, pour le 1er janvier....enfin, un jour!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah moi pas tout compris alors, désolé nat... fatigue sans doute...

Ne pas fumer devant les jeunes non fumeurs je veux bien... mais où est le problème avec les jeunes qui fument ouvertement (les ados...) c'est un peu facile comme bonnes intentions mais dans la pratique... enfin le sujet a déjà été exploité en détail depuis un moment...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Guest

pas de soucis liloo, j'ai relancé le sujet.

Moi franchement j'ai du mal à imaginer des anim qui fument avec des ados. D'accord je suis peut être trop idéaliste!!!

A+

natacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah si, la pause clope pour les ados ou pour les anims, d'une certaine façon je ne vois pas de différence. Il ne s'agit pas de les inciter mais pour ceux qui fumaient avant le séjour, pourquoi le leur interdire? Et pourquoi ne pas vivre ce moment avec eux comme n'importe quel autre? Si un coin fumeur existe, pourquoi demander aux anims d'aller fumer ailleurs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste sur ma position de la dernière fois : un coin fumeurs oui mais que les ados et les anims y fument ensemble non.

Je préfère que le moment cigarette tende plus vers une sorte d'exclusion que vers une relation privilégiée entre ados et anims fumeurs. Je n'en démordrai pas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je reste de ton avis....aussi. La cigarette ne doit pas être concidérée comme un moment de convivialité avec les ados. Je maintiens que c'est une drogue et à ce titre notre rôle ne réside pas dans son accompagnement!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah moi aussi, je reste sur ma position, je ne veux exclure personne, je prend l'individu comme il est.

Liloo en revanche, il y a une différence entre le "je préfère" d'Olivier et ton "ne doit pas", que je sache... la loi n'interdit rien... alors soit gentille... n'écrit pas les textes toute seule...

Enfin la dessus... je crois qu'on ne va pas vraiment avancer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nico, s'il te plaît, descends de ton podium....mon intervention n'avait absolument pas pour objectif de polémiquer, et encore moins de mettre de l'huile sur le feu, j'ai passé l'âge de ce genre d'intervention.

Arrete un peu tes analyses de pensée "type formateur BAFA" et cherche plutôt à faire avancer le dialogue que de le bloquer style "j'ai la réponse"!

En effet le "je préfère" est plus adapté, mais en aucune façon je ne cherche à réécrire les lois! Ma vision des choses me laissent penser que nous avons un rôle éducatif, c'est tout et je respecte evidement les autres façons de procéder!

L'animation n'est pas seulement un savoir-être, elle est aussi un savoir devenir....

@ plus!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement