Invité martine

[Discussion] La Cigarette En Colo

Recommended Posts

re re Aline ! lol ! c'est repartit !!

Tout à fait d'accord avec toi...Par contre, que veux tu dire par je cite "faire en sorte que ca se passe bien si l'occas' se présente " : sois plus précise ou du moins donnes nous un exemple concret !

:bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ah oui bon c'est super tout ça.

(Sans vouloir vous interrompre je voudrais répondre à Miklc.)

A l'origine de ce sujet il y a un débat.

Les stats, d'histoire du tabac, etc. c'est pour ceux qui voudraient en savoir plus, s'ils tiennent à faire une prévention efficace. (moi je m'en fous, je peux prévenir personne ils sont soit morts soit mourants, mouahaha)

Enfin perso comme j'ai déjà eu à répondre à des questions d'enfants sur la cigarette (ça arrive, disons, une fois par an), je préfère avoir une réponse intelligente.

Maintenant comme dirait l'autre "chacun est responsable des ses actes". Sauf que la liberté des uns...

Enfin la fumée ça me fait chier quoi. De toutes façons ça ne pose pas trop de problème puisque les fumeurs le reconnaissent d'eux-mêmes souvent. Et puis l'économie française fonctionne mieux ainsi. :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Effectivement , le sujet sur les relations sexuelles en colo et une petite parenthèse un peu a coté du sujet de la clope, mais je réponds a Kams.

« faire en sorte que ca se passe bien si l’occas’ se présente »

et bien c’est ce que je disais, faire de la sensibilisation auprès des jeunes, être a leur écoute sans s’imposer dans leur histoire comme un boulet, pour prévenir un maximum des petits problèmes a la con, qui peuvent après devenir conséquent par contre, tout ce qui est contraception évidemment. Alors les jeunes en question, pour certains ca peut paraître rébarbatif, mais je suppose que y’a aussi des ados qui malgrés tout (faudrait vraiment est renfermé dans un trou) ignore plus ou moins toute cette prévention. En fait c’est essayer en quelques sorte d’anticiper ce qui va se passer pour éviter les merdes.

Je me réfère toujours au colo quand j’étais colon parce que j’ai pas une grande expérience, surtout pour l’animation avec les ados, là en l’occurrence, c’est aucune expérience… Dans une de ces colos, quand les couples duraient ou était susceptible de « passer a l’acte », un des deux anims venaient nous voir en particulier pour nous demander si tout allait bien et nous sensibiliser sur la contraception, qu’ils étaient a notre écoute.. on dirait comme ca un peu la consultation chez le psy mais bref.. Je trouve qu’ils se prenaient plutot bien et n’étaient pas trop envahissant (parce que c’était vraiment le risque). Donc je pense que faire en sorte que ca se passe bien, c’est anticiper. non pas (comme j’ai vu) d’avoir en face de soi un directeur qui vous balance qu’en gros et en caricaturant un peu « les relations sexuelles mes loulous, ba non hein, pas sur la colo, après si vous voulez, vous êtes prévenus…Ok tout le monde ? le sujet est clos » et c’était dans ces mêmes colo que y’avait des relations entre ados du coup « a l’arrache » … Mais le directeur c’était lavé les mains, il avait prévenu…( Depuis que je suis en formation BAFA, je repense a pleins de trucs comme ca qui sur le coup ne me choquaient pas et qui sont complétement abbérante…) :malade:

Bon, la parenthèse s'arrête la... Kams si tu veux qu'on continu le débat, et d'autres aussi biensur, on va peut être ouvrir un nouveau sujet.. Parce que on est un peu des parasites dans ce sujet la!! :alien: :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sophie!

Bonjour,

Ce message date en peu mais j'ai quand même envie d'y répondre.

En ce qui me concerne, je pense qu'il faut en tant que directeur savoir si on accepte ou non la cigarette dans son CVL.

Si non, lors de la réunion avec les parents et enfants on le dit : pendant le CVL il sera interdit de fumer et point final.

Si oui, alors on demande l'autorisation parentale et on liste les fumeurs avant de partir et on aménage des temps et des coins pour fumer. Donc les animateurs sont au courant des fumeurs avant de partir.

Donc, pendant le séjour il est hors de question qu'un jeune devienne fumeur. :enerve:

Pour ma part, je pense qu'il faut interdir la clope et les animateurs et directeur ne doivent pas oublier  la pédagogie de l'exemple.

A+

Natacha :froid:

<{POST_SNAPBACK}>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mdr... :D

Euh... Sophie.... si tu voualis dire quelque chose, t'avais aussi le droit de commenter.... mais bon t'as raison... c'est aussi bien que d'écrire "je suis d'accord avec natasha"... par contre, pour être constructif... j'sais pô trop...

Enfin, bonne année quand même.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne veux pas passer pour le :alien: de service mais bon, je pense qu'il est relativement facile de proscrire l'usage de la cigarette dans un centre. Si la structure dispose d'un lieu "fumeurs", pas de problème, il suffit d'instaurer une pause en milieu de matinée, en milieu d'après midi et c'est bon. Pour les structures qui ne disposent pas de tel lieu, pas de cigarette et c'est tout.

Je travaille comme Aide-Educateur en école primaire, sur 10 instits, deux fumeurs. Ils profitent de l'absence des enfants, le midi, pour en griller une. En aucun cas ils ne fument devant les gamins.

Il en va aussi de notre crédibilité. Il arrive parfois, en centre ou même à l'école, que l'on fasse des interventions prévention-tabac. On ne peut pas tenir un discours "le tabac tue" "le tabac est nocif pour la santé" etc... aux jeunes et aller en "griller une" à la première occasion !

Peut-être suis-je trop dur, mais bon, vous êtes plus expérimentés que moi dans le domaine de l'animation et je suis prêt à écouter et lire vos points de vu.

(titulaire du beatep depuis déc.2004 (pas de bafa)- animateur et directeur de c.l.s.h.)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité clownette

Je ne peux pas m'empêcher de réagir sur ce sujet qui me tient beaucoup à coeur :zorro:

En ce moment je suis en stage dans un service de pneumologie.

Tout le monde sait que le tabac provoque des cancers du poumon, mais est ce que qu'on sait que c'est un cancer incurable (4 mois à 2 ans d'espérance de vie selon le type) ?

Est ce qu'on se rend compte que ca touche des jeunes ? (moyenne vers 60 ans, j'ai une patiente de 28 ans, un de 33 ans...)

Ca fait que 2 semaines que je suis dans ce service et il y a déja eu 2 morts... et les autres sont dans un triste état.

Ca c'est pour le poumon. Mais il y a aussi le coeur (infarctus...), les artères des jambes (tous ces gens qui finissent avec une jambe en moins !), et celles du cerveau (paralysé à 60 ans, ca vous tente ?) etc...

Alors malheureusement j'ai jamais eu (et j'aurai jamais je pense) l'occasion d'animer des groupes d'ados.

Mais ma position est très claire sur la cigarette en colo : PREVENTION !!!! :sorcier:

Mon but serait qu'aucun jeune ne fume en repartant !! :D :blushing:

Je pense que si on est soit même convaincu du mal que fait le tabac, on peut tout à fait organiser des débats, des activités autour de la clope. Et convaincre !

Ca rentre dans le rôle éducatif des anims...

Un enfant de 11-12 ans peut très bien arrêter de fumer sans patch, soutien psychologique, et tout le tralala...

Alors, n'ayez pas peur, lancez vous !

Arrêtons cette hécatombe... :zorro:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a "vercors animation" ou quelque chose comme ça qui militte dans ce sens. même si je ne suis pas en accord sur pas mal de leurs fonctionnements, ils ont ce mérite de s'être engagés sur ce point. Contacte les, tu pourras peut être faire quelque chose de plus efficace avec des témoignages ou autre... enfin, c'est juste une idée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ben clownette, en fait, ouais, on sait que le tabac on en meurt lentement et plutôt en souffrant.

Les jeunes savent aussi quels sont les désagréments à court terme (dents et doigts jaunes, peau moche, le fric que ça coûte, l'haleine ou l'odeur en général... et autres trucs marrant sur l'impuissance et la perte d'appétit)

A long terme ils le savent aussi, tout le monde le sait. Bon pour un jeune de 14 ans c'est pas évident de s'imaginer à 42 ans (trois fois sa vie).

A part ça le tabagisme c'est plutôt un problème de santé publique. On peut estimer que le gouvernement fait mal son boulot, mais j'ai pas de chiffres sur les informations de prévention, j'imagine qu'elle n'est pas inutile.

En plus de ça ils font des sales coups aux buralistes, ça va faire diminuier le nombre de gens qui veulent se mettre à vendre du tabac, non?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité clownette

Oui, tout le monde le sait, en théorie... mais je crois qu'il faut vraiment que la société s'implique, et que le fait de fumer soit mal vu.

Comme l'alcoolique est perçu comme un faible et un lâche, il faut que le fumeur ait cette même image ! ça en dissuaderait certains...

(je suis désolée si je vous choque)

Pour la petite histoire,

avant-hier j'étais de garde en réanimation, et j'ai vu mourir un homme de 54 ans, qui avait un cancer du poumon (bien sur à cause de la clope).

Toute sa famille a passé la soirée à pleurer dans le couloir. Son fils avait mon age, une vingtaine d'années...

Ca nous regarde tous...

Pensez à vos parents...

à vos (futurs) enfants...

Alors quand on voit des enfants ou des jeunes fumer en colo ou en CLSH, pensons y aussi, et impliquons nous.

Pour la famille c'est terrible, quand on fume on dit égoïstement qu'on fait ce qu'on veut de sa vie, mais malheureusement on est jamais tout seul dans la vie !

Vercors animation, je trouve qu'ils sont trop stricts, ca ne peut pas marcher... seuls ceux qui sont non fumeurs vont dans leurs colos, alors qu'il faut plutot s'axer vers ceux qui fument, justement... :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, tout le monde le sait, en théorie... mais je crois qu'il faut vraiment que la société s'implique, et que le fait de fumer soit mal vu.

Comme l'alcoolique est perçu comme un faible et un lâche, il faut que le fumeur ait cette même image ! ça en dissuaderait certains...

(je suis désolée si je vous choque)

Bingo, je suis choqué ^_^ En fait, ton message m'a juste rappelé que l'été dernier, j'avais eu dans mon groupe un gamin dont le père étaient atteint d'un cancer lié au tabac et dont la mère était en prison après avoir connu des problèmes d'alcoolisme. J'imagine la gueule qu'il aurait tiré si je lui avais tenu un tel discours :enerve:

La stigmatisation n'est pas forcément une bonne technique de prévention. Derrière le fait de fumer ou de boire, il y a des raisons plus complexes qu'il faut savoir affronter plutôt que de se cantonner à la surface des choses. Les expliquer aux enfants, les faire parler de leur éventuel vécu et ressenti par rapport à ces situations (je ne dis pas que les enfants boivent hein ! je pensais à leurs parents !), ça me paraît une meilleure chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Mouais les alcooliques euh, je suis pas convaincu, Clownette. Peut-être qu'ils n'ont pas une image très bonne en société, par contre il est socialement préférable de boire de l'alcool. J'en bois pas, et je me fais chambrer systématiquement, à chaque fois que l'occasion se présente de boire de l'alcool avec des gens que je ne connais pas.

Et pour le tabac, vous ne pensez pas qu'on se mêle un peu trop de la vie des gens quand on cherche systématiquement à les empêcher de fumer?

Arriver devant quelqu'un et lui dire "je vais t'aider à arrêter", je comprendrais qu'il n'en ait rien à faire ou même que ça l'énerve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité clownette

Ce que je voulais dire, c'est que le fait de fumer est très bien accepté par la société, et ce n'est pas normal.

Ma comparaison avec l'alcool, c'est juste pour souligner que les deux sont des addictions, des conduites anormales, alors qu'on est beaucoup plus choqué par l'alcoolique (le vrai, celui qui est rouge et bourré 20h/24, pas le gars qui boit de temps en temps...) que par le fumeur.

Ce qui prouve bien qu'on ne se rend pas compte :bye:

Et pour le tabac, vous ne pensez pas qu'on se mêle un peu trop de la vie des gens quand on cherche systématiquement à les empêcher de fumer?

Tes parents, tu aurais envie de les voir mourir dans 2 mois avec un cancer du poumon ?

Non je ne crois pas. Alors, un tu les laisse fumer (on ne se mêle pas de leur vie) (et donc tu ne te rends pas compte...?), ou deux, tu fais tout ce que tu peux pour qu'ils arrêtent ?

Alors moi je pars du principe qu'un enfant est malléable et qu'il faut tout faire pour éviter qu'il commence ou continue à s'empoisonner comme ca...

Après, c'est vrai que c'est chacun pour soi dans la vie :D

Mais si j'étais partie comme ca j'aurais pas choisi ce boulot :alien:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tes parents, tu aurais envie de les voir mourir dans 2 mois avec un cancer du poumon ?

Non je ne crois pas. Alors, un tu les laisse fumer (on ne se mêle pas de leur vie) (et donc tu ne te rends pas compte...?), ou deux, tu fais tout ce que tu peux pour qu'ils arrêtent ?

Mes parents c'est très particulier quand même. :D A chacun de juger, mais franchement je connais un paquet de gens dont les parents sont fumeurs et qui ne leur demandent pas d'arrêter.

Cependant pour les publics en cvl, non, je ne fais pas de rentre-dedans...

A partir du moment où je fais mon boulot de prévention, où je leur donne les informations dont je dispose, je suis prêt à les aider à mon niveau s'ils me le demandent, etc. je considère que j'en fais assez.

Surtout qu'ils en connaissent un rayon sur le tabagisme et ses effets. Et que ce qui les pousse à fumer est psychologique, et je suis pas psychologue. Et je ne connais pas mieux que ça les raisons qui poussent chacun à outrepasser les mises en gardes médicales pour fumer.

Encore en plus, quand bien même je détiendrais la cause ultime du tabagisme, en tant qu'animateur, je juge mon champ d'action très réduit, en particulier dans le temps.

Et je refuse de m'imiscer dans la vie de quelqu'un contre sa volonté pour lui dire ce qu'il a à faire.

Y'a des fumeurs qui sont ravis de fumer aussi, même s'ils culpabilisent de temps à autres en se disant que c'est mauvais pour leur santé.

Alors moi je pars du principe qu'un enfant est malléable et qu'il faut tout faire pour éviter qu'il commence ou continue à s'empoisonner comme ca...
Arf... enfant malléable, enfant manipulable, enfant programmable... En tous cas je suis convaincu qu'il va lui falloir d'autres certitudes que "le tabac ça fait des cancers" pour le convaincre de ne jamais fumer.

Après, c'est vrai que c'est chacun pour soi dans la vie

Mais si j'étais partie comme ca j'aurais pas choisi ce boulot

Tu sous entends que je suis trop "chacun pour soi"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Alors moi je pars du principe qu'un enfant est malléable et qu'il faut tout faire pour éviter qu'il commence ou continue à s'empoisonner comme ca...

Même remarque que Jean sur les enfants malléables... je vois ce que tu veux dire mais le mot est peut-être mal choisi. Parce que dit comme ça, ça me rappelle les techniques de bourrage de crâne qui n'ont rien à faire en CVL.

Je veux bien faire de la prévention mais je doute que le CVL soit le lieu pour ça. Certes, rien n'empêche les petits débats informels autour de la clope mais de là à à organiser toute une activité autour du tabac en colo...

J'aurai aussi du mal à aller voir un gamin fumeur et lui faire un speech sur les méfaits du tabac. D'une part parce que je ne suis pas vraiment qualifié pour ça, n'étant pas médecin. D'autre part, je ne vois pas l'intérêt de ressortir les discours classiques sur les méfaits de la clope. On a tous vu en primaire des photos de poumons encrassés, inutile les remontrer aux gamins qui les ont déjà matées plein de fois.

Clownette, t'as des techniques de prévention plus innovantes, différentes du râbachage actuel (comme si les enfants ignoraient que le tabac est nocif... c'est bien naïf) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité clownette

Je vais essayer de répondre à tout :D

1) J'ai dit que les enfants étaient malléables uniquement pour insister sur le fait qu'il est plus facile pour un jeune qui fume depuis 2 mois d'arrêter que pour un "vieux" qui fume 2 paquets par jour depuis 50 ans...

Et que les enfants sont plus ouverts, moins bornés que beaucoup d'adultes.

Bien sur il n'est pas question de bourrage de crâne, de manipulation encore moins (d'ailleurs je ne comprends pas que vous ayiez des idées pareilles ??? :enerve::( )

2)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je m'interroge quand même quand je vois des gamins qui promettent, à 8 ans, de ne jamais fumer et qui, à 11 ans, grillent leur première cigarette. Le discours de prévention est très efficace chez les plus jeunes (peut-être parce qu'ils mettent en place leur système de valeurs) mais beaucoup moins chez les pré-ados ou les ados. Tout se passe comme si la prévention n'avait marché que quelques années avant de disparaître complètement de l'esprit ! :(

Arrêtez-moi si je me trompe mais il n'y a pas de politiques de prévention différentes suivant l'âge des enfants. Or, ça me paraît important de ne pas tenir le même discours à un enfant de 8 ans qu'à un ado de 14. Avec les ados, ce qui marche assez bien, c'est de leur prouver qu'ils sont manipulés par les fabricants de cigarettes. Un ado déteste savoir qu'on l'utilise :D

Evidemment, il n'y a pas de panacée. Mais je suis certain que c'est en innovant dans la prévention, en se creusant toujours plus la tête à cherchant de nouvelles solutions qu'on parviendra à convaincre les enfants de ne pas commencer à fumer.

Modifié par Quentin

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Avec les ados, ce qui marche assez bien, c'est de leur prouver qu'ils sont manipulés par les fabricants de cigarettes. Un ado déteste savoir qu'on l'utilise
Ouais. Cependant il ne faut pas non plus tomber dans le travers de la victimisation. Celle qui ferait dire à l'ado "je suis une victime, je fume, j'ai honte, mais je ne suis pas coupable, ce n'est pas moi qui ai décidé".

Il est tout de même écrit des trucs particulièrement significatifs sur tous les paquets "FUMER TUE", c'est pas de la manipulation ça, c'est la vérité, c'est très clair.

Malheureusement on est parfois obligé [de s'immiscer dans la vie de quelqu'un contre sa volonté pour lui dire ce qu'il a à faire]...un enfant qui se met en danger en CVL, tu vas lui dire d'arrêter, t'immiscer dans sa liberté, non ? En lui expliquant que c'est dangereux ?
Ben alors là ça dépend vraiment de la situation. Pour un danger vital immédiat, évidemment je peux agir contre sa volonté (s'il veut se pencher pour voir ce qu'il y a en bas de la falaise, s'il veut s'enfermer dans la machine à laver... mdr)

Pour le reste je fais de la prévention et ça marche. De toute façon les locaux accueillant des enfants sont généralement super-sécurisés.

Quant à aller contre la volonté de l'enfant, je ne suis pas d'accord. Je pense que c'est un être intelligent et qui a seulement besoin de toutes les informations, parfois des questions adequates, pour prendre des décisions personnelles, mais je n'y réponds pas moi même, du moins j'essaye.

Si c'est pas de lui que vient le rejet du tabac, ou le désir d'arrêter, c'est de moi? Mais alors quand je ne serai plus là?

En plus, il y a des médecins qui fument aussi donc qui ne sont pas très bien placés pour en parler
Oh ben ils savent parfaitement à quoi ça les expose. D'ailleurs, si tu trouves un médecin qui fume, tu vas essayer de le convaincre d'arrêter aussi? Il risque pas de te mettre sa main dans ta figure? :D

Et il ne s'agit pas d'avoir un discours médical, qui à mon avis aurait plutot un effet néfaste
... médical, "comme un médecin" en effet ça risque d'être incompréhensible. Mais les arguments scientifiques ont le mérite d'être difficilement réfutables ou contournables.

Je me rappelle quand j'étais en CP, on avait eu un speech avec un film sur la drogue, et c'était tellement bien fait que ca m'avait beaucoup marqué
Et je vous rappelle... ce que j'ai écrit en page 3 de ce sujet!

Organiser des débats, par exemple sur le modèle des "tribunaux", avec ceux qui défendent le tabac et ceux qui le condamnent... sous forme de jeu, de pièce de théatre, de match d'impros...
Un débat dont on connait l'issue n'est pas un vrai débat. Ça peut servir à évaluer les connaissances du public pour mieux cibler l'information ensuite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité clownette

Quant à aller contre la volonté de l'enfant, je ne suis pas d'accord. Je pense que c'est un être intelligent et qui a seulement besoin de toutes les informations, parfois des questions adequates, pour prendre des décisions personnelles,

Je n'ai jamais parlé d'aller contre la volonté de l'enfant. Et je suis tout à fait d'accord avec toi, c'est justement pour ca que je pense que la prévention est plus efficace que la répression chez les jeunes (alors que c'est le contraire chez les adultes : ce qui marche le mieux c'est l'augmentation du prix du tabac !)

On peut faire comprendre aux enfants qu'ils ont maintenant le pouvoir de décider de leur avenir, qu'ils seront ce qu'ils décident, que rien n'est figé. C'est ça qui est interessant, et c'est de ça qu'on peut débattre.

Les adultes ont souvent beaucoup de mal à se remettre en question ("je fume depuis 30 ans, c'est pas maintenant que je vais arrêter !")

Si c'est pas de lui que vient le rejet du tabac, ou le désir d'arrêter, c'est de moi? Mais alors quand je ne serai plus là?

Non, justement. Le but, c'est que l'enfant n'aie plus envie de fumer, que ca vienne de lui.

Qu'il ait compris que c'est nocif, ca sert à rien, ça l'empêche de faire plein de choses (sport...), qu'on a pas besoin de fumer pour avoir des copains et être à l'aise.

D'ailleurs, si tu trouves un médecin qui fume, tu vas essayer de le convaincre d'arrêter aussi? Il risque pas de te mettre sa main dans ta figure?

Si :D

C'est pour ça que j'essaie même pas :D

Si tu fumes encore en sachant ce que ca fait comme dégats et en ayant vu toute ta vie des familles détruites, c'est soit que tu n'as pas de famille (donc tu t'en fous), soit que tu es très égoïste, soit que tu es vraiment faible :diable:

Contre tout ça, je ne peux rien faire. Tout ce qui m'importe c'est d'éviter que des enfants commencent à fumer en ne sachant pas ce que ça occasionne :enerve:

Un débat dont on connait l'issue n'est pas un vrai débat. Ça peut servir à évaluer les connaissances du public pour mieux cibler l'information ensuite

Oui, si tu veux.

Mais rien n'empêche de faire aussi un vrai débat... :bye:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité supermoi

Je comprend que les parents ne soient pas content quand leur enfant revient de colo et qu'il explique qu'il a commencé à fumer. Il faut quand même comprendre que les animateurs ne sont pas en permanence planqués à espionner les ados. Un anim dort comme tout être humain et parfois des petits mans se lèven,t sans aucun bruit et vont fumer une cigarette avec de petits novices qui essaient une fois, deux fois... J'admets tout de même que certaines équipes d'animation ne sont pas assez présente et vigilantes auprès des non fumeurs. Dès le début de la colo les règles doivent etre claires ce qui n'ont pas d'autoriqtion ne fumeront pas et ce dans le domaine du non négociable. Il faut aussi respponsabiliser les fumeurs et leur faire comprendre qu'ils n'ont nullement le droit d'inciter les non fumeurs et encore moins de les forcer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des ados qui se lèvent la nuit pour aller fumer en cachette??? j'imagine d'ici la pression que l'équipe d'animation leur met dans la journée...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que ce qui derange Nico la dedans (Nico, dis moi si je parle en ton nom a tort...), c'est le fait que du coup, le jeune voit le fait de fumer une clope, et donc de prendre une drogue, comme quelque chose de cool, de bien, qui le rapproche de l'anim, alors que la clope est une drogue dure qui provoque le cancer et la mort. Pour moi cela revient a aller fumer un joint avec un anim ou a boire de l'alcool. Simplement la clope on oublie trop souvent que c'est une drogue. Je comprends que l'on menage des endroits pour fumer, mais je suis d'accord avec Nico sur le fait que fumer avec un anim, cela depasse la relation anim-jeune pour devenir relation potes. Enfin, c'est ma vision des choses, peut-etre que je me trompe. Ensuite, il me semble que ce n'est pas la meme chose si ce meme jeune a 17/18 ans (et que donc il est bientot considere comme adulte par la societe et responsable de ses actes), ou s'il en a 14/15, et est encore tres influence par ce que pensent les adultes.

Bon, excusez moi, je rouvre un sujet assez vieux... j'espere qu'on ne va pas me jeter les foudres...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oublieuse, je pense que Nico voulait dire que si les jeunes ont besoin de se lever la nuit pour faire des choses qu'ils ne peuvent pas faire la journée, c'est qu'il y a un sérieux problème de communication sur le centre et que celui-ci est dirigé de manière trop directive (sans laisser de place aux jeunes, d'où la "pression").

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

:D Merci Olivier... oui c'était plutôt ça....

Oublieuse, pour moi, un loulou qui va fumer sa clope la nuit, comme celui qui va aller boire ou simplement faire le mur, c'est que les choses n'ont pas été expliquées et négociées clairement avec les loulous.

Pour faire une comparaison, c'est un peu comme les limitations de vitesses. je crois qu'il y a un défaut d'information. Si tout le monde avait réellement conscience des dangers de la vitesse et de la conduite, des limites fixées et surtout de pourquoi elles sont fixées comme ça, il n'y aurait plus besoin de forces de l'ordre sur les routes...

En revanche, pour celui qui n'a pas été convaincu, multiplier les gendarmes ou les rondes d'anim la nuit ne servira a rien. Bien sûr, on ne peut pas réussir parfaitement avec 100% des jeunes...

Ensuite, pour ce qui est des dangers liés au tabagisme, on ne refera pas le monde en centres de vacances, chacun y arrive avec ses forces et ses faiblesses mais ce que je refuse, c'est qu'un enfant non fumeur reparte avec la clope au bec. si certains arrête, alors tant mieux, c'est du bonus.

Modifié par nico

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement