Olivier

Une animatrice retire le haut de son maillot pour bronzer.

Recommended Posts

D'un point de vue strictement juridique, si la directrice a fait son boulot, elle a vérifié que l'animatrice a bien lu le contrat et le Projet pédagogique. L'animatrice l'ayant signé reconnaît l'avoir lu compris, et s'engage à les respecter. Si elle ne le fait pas, cela est considéré comme faute, en l'occurence c'est même une faute grave, susceptible de licenciement... Libre au directeur/rice de choisir si c'est e meilleurchoix pour le reste du séjour...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Parce que tu as déjà vu un contrat où c'était indiqué qu'il n'y a pas le droit de faire du sein nu ?

Tout le reste n'est qu'interprétation si l'on parle de "tenue adaptée".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Interprétation dans la "tenue adaptée"... et le bon sens de chacun...

Un jour (je ne crois pas que le sujet ait déjà été posté), il faudrait se poser la question également des signes religieux dans nos structures (pendentif, voile...) où comment on considère la laïcité ?

Bon, je sais, ça n'a rien à voir avec le sujet présent, mais plus à ce que l'on tolère ou non lorsque ce n'est pas noté noir sur blanc... Ou alors, il faudrait se faire une très longue liste :crying:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je tiens à préciser que quand je dis que ce n'est que question d'interprétation, il est évident que dans le contexte des séjours qu'on est amenés à encadrer, pour la plupart, j'irai en toucher deux mots à l'animatrice, que je sois directeur ou animateur.

Car ça ne fait pas partie de la norme sociale.

Mais dans d'autres contextes, sur une autre culture, dans un cadre différent, qui sait ? Ca pourrait faire partie de la norme sociale. Et le message que ça engage derrière (faire ça, ça ne se fait pas dans notre culture, mais là, je voyage, je m'adapte à la norme sociale locale), ba ça peut être vecteur d'ouverture d'esprit. Même si, au vu de notre société de plus en plus procédurière, c'est quasiment injouable, un tollé se lèverait.

Sur la laïcité, il s'agit bien de l'impartialité de l'état vis-à-vis des confessions religieuses.

Donc, moi je le prends comme tel : on ne peut pas émettre de jugements de valeurs (que ce soient dans les termes ou dans les symboles véhiculés par nos actions éducatives) sur les différentes confessions.

Rien n'empêche en revanche d'en parler. Et on se doit de respecter le culte des autres (je le dis d'autant plus sereinement que je suis athée jusqu'à la moelle).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Maïté

"bel exemple", "exhibée", "intolérable", "call-girl"?

Et un garçon torse nu par contre, ça ne vous pose pas de souci? Merci pour cette jolie leçon de sexisme enseignée aux enfants. Que diriez-vous à une petite fille qui déciderait de ne porter qu'une culotte de maillot de bain? Qu'elle a intérêt à rentrer dans sa case et à cacher ses tétons que les garçons eux ont le droit d'exhiber comme ils l'entendent?

Ici, le problème n'est pas que l'animatrice soit SEINS NUS, mais bien qu'elle BRONZE au lieu d'être avec les enfants.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Maïté

Après réflexion, je pense que si cette situation se présentait, nous serions obligés de demander à cette animatrice de remettre son maillot de bain pour éviter des problèmes avec les parents qui seraient vite mis au courant. J'en profiterais pour proposer un temps de réflexion avec les enfants en sortant de la piscine, (en attendant le bus par exemple...), rapide, en leur demandant pourquoi à leur avis Lisa ne pouvait pas se mettre torse nu tandis qu'Hugo avait le droit, ce que ça impliquait...ETC. Pour leur montrer que ces contraintes sociétales n'ont pas vraiment de fondement, et que le sexe biologique avec lequel on nait impose des barrières qui peuvent être remises en question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une animatrice qui montre ses seins, tu peux difficilement comparer ça à un animateur torse nu, là aujourd'hui dans notre pays, et encore ça varie selon les endroits, l'âge des enfants et le public accueilli... mais un homme torse nu ça passe plus facilement qu'une femme qui montre ses seins à son travail.

ertains directeurs imposent aussi la règle : "personne torse nu". Sur la côte il n'est pas impossible d'avoir des décrêts locaux interdisant aux gens d'être en maillot de bain ailleurs qu'à la plage.

Le droit de montrer ses seins, ça correspond plus aux idées naturistes ou libertaires qu'aux idées égalitaires.

Le problème est plus dans la convention sociale de la pudeur que dans l'égalité des sexes.

Qu'on milite pour ça à la plage, dans son jardin, ou même dans une association politique, pourquoi pas, mais qu'on le fasse au travail, déjà c'est pas terrible, alors qu'en plus on le fasse en animation... mince, non! On est là pour s'occuper des enfants des autres, faisons-le dignement. De ce point de vue, une animatrice qui retire le haut pour aller bronzer, moi c'est sûr qu'elle ne m'inspire pas la dignité en premier...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Sabato

Dans absolument toutes les expériences libertaires auxquelles j'ai participé ou bien dont des amis-es m'ont parlé la nudité n'avait aucune connotation morale et péjorative.

Des petits-es jouaient nus ou presque par grosse chaleur et personne ne leur faisait comprendre que c'était une attitude "déplacée", "sale" ou "inconvenante".

Des filles (et même certains garçons) de dix à quatorze ans prenaient régulièrement des bains de soleil sans vêtements ou en maillot une pièce et aucun-e autre enfant/ado n'a jamais cherché à les épier en douce.

La raison? Bien simple ma donne dame: Quand des choses comme la nudité ou la sexualité perdent leur connotation moraliste elles deviennent pleinement intégrées à la vie et ne sont plus perçues comme des tabous à transgresser à tout prix.

Elles existent toujours et ont leur importance mais ayant perdu tout l'aspect "honteux" qu'on leur attribue trop souvent hélas, elles ne suscitent plus le voyeurisme existant dans les situations ou elles sont vues comme des choses "sales".

Moi je m'interrogerais donc plutôt sur le rapport des gens qui se disent offusqués par l'attitude de cette animatrice à la nudité et à la sexualité....Je pense très sincérement que ce genre de personne qui jouent les moralisatrices et les vierges effarouchées sont également celles qui s'intéressent le plus au sexe et à la nudité, mais de manière malsaine et connotée de honte, parce qu'on leur a sans cesse répété étant enfant qu'il s'agissait d'une chose sale, à ne surtout pas afficher et qui mène à la "dépravation".

...Le meilleur moyen de faire d'enfants ou d'ados des voyeurs c'est d'interdire la nudité ainsi que toute allusion à la sexualité.

En laissant des gamins-es libres et en n'adoptant pas une attitude prude et moralisatrice face à des choses aussi banales, cela dédramatiserait bien des choses et éviterait je le pense bien des problèmes dont vous vous plaignez....

Je pense que vous n'abordez donc pas les choses comme elles devraient être perçues et que vous vous trompez de problème. Car pour moi, ici, il ne concerne nullement cette animatrice mais plutôt le rapport que la plupart des gens ont à la nudité et par extension à la sexualité.

Pour les sceptiques je vous invite à aller visiter les écoles de Paideia, de Summerhill, de Sands School parmi tant d'autres expériences....Vous verrez et si vous n'arrivez pas à faire évoluer vos vues et continuez de penser après avoir lu ce post qu'il serait "dangereux" (on se demande bien pourquoi d'ailleurs) d'adopter une attitude aussi "libre" concernant ces sujets et que le faire ne serait pas "bon" pour les mômes.....Allez voir, vous risqueriez d'être surpris!!! En tout cas les jeunes les plus épanouis et les plus ouverts que j'ai rencontrés sont généralement ceux qui ont grandi librement avec un rapport sain à la sexualité et à la nudité...Certaines personnes bossant dans l'animation et ayant le genre de réaction habituel que j'ai pu voir en lisant ce sujet devraient parfois en prendre de la graine et essayer de réfléchir et de remettre leurs vieilles vues périmées en question en se penchant sur d'autres expériences comme celles-là.

A bon entendeur!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tiens Sabato, ça faisait longtemps.

Ça serait un plaisir de parler avec toi de Summerhill (ou autres) à propos d'autres thèmes que la nudité ou la sexualité. "Éducation" libre, expériences éducatives, éthique, liberté, conscience citoyenne même.

Sinon comme tu le dis : le problème concerne "le rapport que la plupart des gens ont à la nudité". Moi y compris, tu vois, je tente un rappel de quelques normes... ou quelques conventions sociales.

Et pourtant point de vue psychologique je suis d'accord avec ce que tu dis, enfin il me semble.

Point de vue social je pense que ça reste plus compliqué. J'imagine qu'il y aurait beaucoup de barrières à l'ouverture d'un centre aussi libre aujourd'hui.

Questions sur les intentions et les mœurs de l'équipe en tant que telle ; quel projet, pourquoi un truc aussi bizarre, quelle intention pour les enfants (même si ça s'explique bien quand on connait un peu, pour les novices c'est bizarre)

Questions sur les membres de l'équipe : quelles mœurs, quelles intentions... tu sais sûrement mieux que moi que des profs à Summerhill n'étaient pas toujours au clair avec eux-mêmes et que pour diriger une telle structure il faut être particulièrement persistant.

Enfin bref ça m'amuse moins de parler de ça dans l'absolu que d'en profiter pour comparer un peu aux centres actuels. Mais ça, je ne vais pas le faire ici, je préfère ouvrir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

juste histoire de mettre de l'huile sur le feu :bigemo_harabe_net-72:

:bigemo_harabe_net-73: n'y a t-il pas un manque d'information en amont, la direction a t-elle bien abordé le thème de la tenue à la plage? :bigemo_harabe_net-73:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lou

je verrais cette situation , j'irais directement lui parlé et lui dire que elle est au travaille et quelle n'a pas le droit de se dénuder devant les enfants , quelle fait sa si elle veut à l'extérieur , je la mettrais en garde en premier temps et en deuxième temps si elle a pas compris je la met à la porte .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement