malapel

Projet D'animation (Thème Écolo)

Recommended Posts

Bonjour à tout le monde...

Après plusieurs jours de recherche, je sèche encore sur un Projet d'Animation (PA)...

Ma directrice voudrait que l'on sensibilise les enfants sur l'éco-citoyenneté..

Et je ne vois pas du tout comment je pourrai faire pour créer un PA avec cette attente..

D'autant plus que j'ai des 7-8 ans...

J'espère que quelqu'un aura une idée afin de me soulager et de me rendre un énorme service.

Cordialement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

quelles sont tes idées ?
Quand on te dit "projet écolo", à quoi penses-tu ?

Puisqu'il est évident que l'on ne va pas te servir tout mâché et que l'idée est que le projet vienne de toi. On peut t'aider, mais pas faire les choses à ta place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Qu'est-ce-que c'est l'éco-citoyenneté ???

Etre un citoyen économe ? ou quoi d'autre ?

Quel sens peut avoir le mot "citoyen" pour des enfants de 7 ans?

Quand arrêtera-t-on de prendre les enfants pour des adultes en miniature au lieu de les prendre pour ce qu'ils sont: des enfants en cours de formation pour devenir adultes, avec des stades de socialisation progressifs. Alors... la citoyenneté !! Déjà que chez les adultes la notion de citoyen se heurte à l'individualisme envahissant et au consumérisme!

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bah j'ai 2-3 idées mais bon c'est un PA assez conséquent qu'il faut

Basé soit sur les 4 coins de la France, soit sur l'écologie...

Donc voila en effet, j'ai cherché des choses mais c'est pas très très facile et la j'aurai besoin d'un coup de pouce :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Je reviens sur la question de base: qu'est-ce-que l'éco-citoyenneté ??

Que ta directrice s'explique.

Dès que tu sauras de quoi il s'agit, c'est à dire quel est l'objectif, il sera en effet de ton ressort d'anim de monter une animation sur ce thème. Mais en attendant tu patauges parceque tu ne sais même pas de quoi il peut bien s'agir.

En tous cas, moi je ne vois pas. Alors donner des conseils sur un projet inconnu...

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

N'y aurait-il pas un élu derrière ce choix? :idiot: Parce que c'est à la mode mais c'est très compliqué...

Pourquoi "sensibilisation" en fait?

Est-ce que c'est éco-citoyenneté précisément, ou est-ce que ça pourrait pas être découverte de l'environnement et tout ça?

C'est surprenant car le recyclage, le gaspillage, le tri des déchets, ça fait partie du comportement de tous les jours. Pour faire des animations sur ce sujet, il faut en savoir un peu plus sur les objectifs.

Est-ce que c'est de la découverte? Est-ce que c'est de la compréhension de phénomènes scientifiques? Est-ce que c'est juste le rappel des règles pour enfants (tri des déchets, pas de gaspillage, éteindre les lumières, fermer les portes)?

Peut-être que le plus simple c'est l'autre sujet : les 4 coins de la france.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Jean, tu m'as l'air d'avoir plein d'idées, alors que moi je bloque^^

Bah en effet tu as raison, il serait plus facile de faire des activités en fonction de l'écologie...

Mais oui en fait ce qu'ils veulent c'est sensibiliser et montrer les gestes etc de recyclage...

Donc voila moi je trouve rien la dessus...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ouais non j'ai pas spécialement d'idée arrêtée, c'est plutôt que je partageais la démarche de Noel : une fois que ton objectif sera précisé, tu trouveras les activités facilement. Faut pas chercher des idées ex nihilo comme ça, dans l'animation ça ne donne jamais grand chose de bon. (à tous les coups ça se finirait en "boum de la nature" ha ha ha!)

Il faut être un peu méthodique, faire les choses dans l'ordre. Tu as ecrit :

Mais oui en fait ce qu'ils veulent c'est sensibiliser et montrer les gestes etc de recyclage...

Déjà, premier point, il faut élucider ce "etc." C'est quoi "etc.", quels sont tous ces gestes, quels sont tous les comportements éco-citoyens qui concernent réellement les enfants? -> ça c'est "quoi"

Second point qui devrait être le premier c'est pourquoi ce thème de travail? Est-ce que quelqu'un a remarqué que les enfants avaient de grosses lacunes? Ou est-ce que c'est juste un élu ou un directeur qui souhaite aborder ce thème de travail pour faire le beau et avoir son nom dans un article de presse en février? -> ça c'est "pourquoi"

Et enfin en fonction de ton public, de tes moyens, de tes propres choix pédagogiques, des différentes contraintes, tu peux proposer des animations adaptées. -> ça c'est "comment"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Invité

Le thème, toujours le thème.

Quant est ce que les organisateurs, les directeurs comprendront enfin qu'un thème est réducteur, qu'il bride la liberté des enfant et les choix des animateurs.

Que vas tu faire si les enfants n'aiment pas le thème ? leurs imposer de force? Chouettes vacances pour eux, tu ne trouves pas ?

Mon avis : Fais ce que les enfajnts demandent et ce que toi tu trouve intéressant.

Si ton chef te demande des explications, trouve una raison m^me bidon et tirer par les cheveux..

Tu veux faire une sortie; indique que dans le trajet il y avaiyt des sites naturels.

Tu fais une activité manuelle; tu trouveras bien un peu de matériel de récupérations, non ? pots de yaourts comme potsde peinture, morceau de bois, terre, boîtes de conserves, briques de boissons.

Une pièce de théatre : si ton chef est borné glisse une allusion à l'économie de papier, d'eau ou autre. Mais laise les enfants s'exprrimer.

N'oublie pas les jeux d'équipe ou tu pourras évoquer le respect des autres. cela aussi c'est la citoyenneté.

J'en passe

Allez bye

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Recyclage, économie d'énergie, pollution... voilà les réponses apportées à ma question primaire : que veut dire ce directeur par "éco-citoyenneté" ?

Outre la possibilité d'un élu de chercher à se faire mousser vis à vis d'une population non avertie, tu ne risques pas de faire grand'chose car on est dans le non-sens:

sauf à ce que les exemples donnés à défaut de définition au terme éco-citoyenneté soient mauvais, ils m'inspirent surtout:

- s'agissant du recyclage: toutes les préoccupations relatives au traitement des ordures sont mineures. La seule voie c'est la réduction des ordures. Les ordures, il ne faut pas les traiter, il faut arrêter d'en faire! Les barres de chocolat dans 3 emballages et les pots yaourts sous double pakaging sont des âneries de marketing. Seuls les industriels qui veulent vendre et Véolia (sté cotée en bourse spécialisée dans le ramassage des ordures) y trouvent un intérêt. Surtout s'ils peuvent continuer à vendre plus encore de barres chocolatées et faire faire le tri par les clients! C'est un pur scandale.

- s'agissant des économies d'énergie... eh oui, il faut apprendre à marcher un peu et ne plus prendre la voiture pour un oui ou un non. Il ne faut pas non plus faire de quad ou de mini-moto, ni d'attraction qui bouffent de l'électricité, etc. avec les enfants, c'est pas gagné...

- s'agissant de la pollution, il faudra définitivement arrêter de prendre trop dans son assiette et en jeter un tiers (même trié...) pour limiter la surproduction agricole... A bas les selfs.

Voila ce qui doit se faire si on vise ce que ce directeur appelle bien abusivement "éco-citoyenneté". Et je ne suis pas certain que ça plaise beaucoup aux enfants!!! En tous cas, ça va pas être facile!!!

Vu sous l'angle des réalités, on risque fort de braquer les enfants contre l'écologie.

Mieux vaut, tous les jours, petit à petit, éviter de leur donner de mauvaise habitudes et changer les anciennes:

prendre un yaourt simple, sans emballage ni bonus, laisser tomber kinder surprise, ne plus aller à Disneyland, marcher à pied... c'est pas gagné et autrement plus difficile que de se contenter 1 fois l'an de ramasser les papiers et trier les blancs et ceux de couleur. L'écologie, c'est à dire notre insertion dans le monde, c'est pas des coups, c'est tous les jours. C'est pas un jeu, c'est un mode de vie (sauf pour quelques politiciens qui cherchent des voix...).

Fais de l'écologie avec les enfants, mais pas l'éco-citoyenneté inventée par les industriels pour continuer à consommer follement contre toute raison.

Ne te fais pas leurrer par des mots, même ronflants. Il y a des mots qui mentent.

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Voilà le noeud du problème, c'est veolia et total.

Si on pousse un tout petit peu, on pourrait dire que l'éco-citoyenneté c'est un comportement individuel et social qui est au centre de trois systèmes : la finance, l'environnement et l'humain. En gros c'est une autre façon de dire qu'on fait du développement durable.

Le souci c'est que c'est tellement politisé, tellement complexe, tellement incompréhensible... Ce n'est pas un thème scientifique. En comparaison, un bon gros thème bien scientifique comme l'écologie, c'est un thème facile.

Pour en revenir à veolia, un exemple : leur vocation est de gagner de l'argent, leur moyen de le faire est de traiter les déchets. Pour que cette grande entreprise fonctionne et fasse travailler tous ses salariés elle doit donc obtenir plus de déchets. On ne paye pas directement cette entreprise, elle effectue (si je ne m'abuse) un service public par délégation selon la commande des syndicats intercommunaux. L'entreprise laisse entrer les visiteurs parce que c'est amusant de voir comment on compacte des bouteilles plastiques. Mais curieusement la communication n'est pas super rôdée lorsqu'il s'agit d'expliquer que si on produit moins de déchets, on paiera moins cher la taxe sur les ordures ménagères.

Veolia peut maintenant dire que pour protéger des emplois, il faut qu'on produise plus de déchets. C'est un brin complexe pour des enfants... dont les parents travaillent peut-être chez veolia.

Les enfants il faut biensûr leur donner le réflexe de produire moins de déchets. Il faut aussi leur donner le réflexe de gaspiller moins. D'ailleurs on devrait avoir ce réflexe avant les enfants, dans certaines structures sur un coup de tête on achète du gros matériel qui servira moins d'une fois par an... à faire des trucs à la place des enfants... comme des ciseaux cranteurs. :teteblonde:

Sur les polluants, là encore on pourrait se poser pas mal de questions. S'il est nécessaire et possible d'apprendre petit à petit à des enfants ce que c'est que "la pollution" (l'émission de substances toxiques dans la nature) ; il n'en reste pas moins de questions car chaque jour on découvre de nouveaux polluants et quelque fois les avis sont controversés. L'écocitoyenneté à ce niveau, c'est surtout de l'action politique (et pour viser très large, ça touche la recherche en biochimie et en endocrinologie comme la législation sur les emballages, en passant par l'organisation des transports).

- s'agissant de la pollution, il faudra définitivement arrêter de prendre trop dans son assiette et en jeter un tiers (même trié...) pour limiter la surproduction agricole... A bas les selfs

Pourquoi pas mais alors vive les repas qui sont bons et qu'on aime manger en entier. Vive aussi les systèmes financiers agricoles moins subventionnés car ils ouvrent la voie vers une agriculture durable. Et vive le pain de la veille parce que quand on jette du pain, on ne jette pas que de la nourriture, mais on jette avec lui l'énergie qu'il a fallu pour le produire...

Que vas tu faire si les enfants n'aiment pas le thème ? leurs imposer de force? Chouettes vacances pour eux, tu ne trouves pas ?

Ouais ça fait un peu tentative désespérée de se présenter à tout prix comme "nouveau" (alors qu'on sait très bien que quel que soit le thème, il y a peu de choses qui changent), le "nouveau", la valeur d'aujourd'hui...

Ceci dit les thèmes on peut en faire beaucoup de choses. On peut les choisir ou les préparer avec les enfants. On peut prendre plusieurs fois le même si ça leur plait et qu'on n'est pas allé au bout. On peut même choisir des sujets éducatifs qui vont être réellement passionnants. Quand c'est un élu ou un coordinateur qui de son bureau lance à l'équipe "ce mois-ci vous devriez faire le thème des couleurs" c'est pas marrant, surtout avec le fameux "y'a plein de trucs à faire sur ce thème" ha ha ha! :-D

Mais il peut aussi lancer l'équipe sur un nouveau mouvement, une nouvelle dynamique...

D'ailleurs on parlait des 4 coins de la france, ça c'est bien. Dans la culture populaire par exemple il y a les danses, Noel en parle bien mieux que moi, il y a aussi les histoires et les légendes. Je ne connais pas d'enfant qui n'aime pas ça, les légendes, les histoires un peu fantastiques que tout le monde connait plus ou moins. A tel point que même lorsqu'on ne connait pas ces histoires elles nous sont quand-même familières. Je suis sûr qu'on peut trouver à peu près partout des recueils de légendes populaires, c'est une bonne source d'inspiration pour travailler avec les enfants, ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Je vois que je ne suis pas seul à avoir un regard critique sur les modes et les mots à la mode...

Allez, laisse tomber l'éco-citoyenneté et reviens-en à des choses plus enfantines, plus proches de notre domaine.

Ton histoire des 4 coins de la France et de contes et légendes est tellement plus riche et convient si bien à des enfants.

Prends-toi une demi-journée pour aller traîner dans le rayon "enfance" de la FNAC Montparnasse. Tu vas en trouver des contes et légendes. De tous niveaux et de toutes régions.

Facile de les monter en pièce de théatre ou en saynètes avec costumes traditionnels. (livres sur les costumes simples dans les mêmes librairies).

Coutumes, costumes, contes et légende et danses, voilà une région présentée.

La Bretagne avec ses korrigans, l'Alsace avec Hansel et Gretel, la Provence et ses bergers et le Pays Basque avec ses mascarades, voilà des régions suffisamment typées pour te faciliter la tâche.

Pendant que tu seras à la FNAC, vas donc jusqu'à la librairie CHANTELIVRE, LA librairie pour enfants, rue de Sèvres, entre Raspail et Croix-Rouge. Tu ne manqueras plus d'idées.

Bonne animation

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'accord avec l'avant-dernier message de Noël et le dernier de Jean (y compris sur l'importance d'un bon cuisto - et d'un travail de coopération avec celui-ci - pour préparer de bons repas qu'on ne jette donc pas).

Par contre, mais là c'est un avis personnel, j'ai du mal à concevoir qu'on fasse de la pub pour la Fnac ou ce genre de structures qui, en matière d' "éco-citoyenneté", d'éthique et de compétences diverses, est loin d'être très recommandable.

Je ne connais pas la librairie Chantelivre, mais globalement, j'aurais davantage tendance à défendre les petits libraires.

Mais je m'égare bien du sujet. Celui des 4 coins de la France semble en effet plus pertinent, et il est de ton devoir de l'imposer à ta direction. Sinon, j'ai envie de dire que "qui impose (un thème), propose (des idées pour le mener)".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ou ce genre de structures qui, en matière d' "éco-citoyenneté", d'éthique et de compétences diverses, est loin d'être très recommandable

Comment ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Cher Cesco,

J'ai été un pilier de la librairie du Scarabée rue de la montagne Ste Geneviève. Elle a fermé dans les années 80. Tiens... baisse de l'intérêt pour la pédagogie et de l'intérêt éducatif dans les années 80, ça ne vous dit rien?? Le virage tourisme des colos à cette époque.. ça ne vous dit rien? Fin des structures à vocation éducative (sauf une). Arrivée dans les rangs des pros de l'animation de personnes en fait en rade et au chômage qui choisissent cette voie parcequ'ils n'ont même pas le niveau pour être instit, etc...

En tous cas, terminé de ce point central qui grouillait d'animateurs et d'instit et où chacun faisait part à ses collègues de sa connaissance de tel ou tel autre bouquin. Quand elle a fermé, j'ai acheté des stocks que je garde précieusement.

J'ai beaucoup fréquenté la Librairie de l'Education Nouvelle, rue Littré. J'y ai même traîné quand j'étais gamin pour chercher des livres de chant et de danse pour enfants. Mais pour elle aussi, le consumérisme des nouveaux instit et le côté tour-opérateur des associations que l'on a vu surgir à cette époque l'a vidée de ses clients. Elle a fermé.

Et que dire de la "rue vieille du temple" où on était toujours sùr de pouvoir avoir parmi les clients ET LES VENDEURS des conseils pédagogiques éclairés.

...

Peut-être suis-je ignorant, ou réducteur, mais actuellement les 2 endroits les plus riches sont ceux que j'ai cité, avec 2 mentions particulières:

La FNAC a fait il n'y a que peu de temps une place assez significative aux éditions pour enfants. Ils ont depuis 5 ou 6 ans un vrai choix. Evidemment, il ne s'agit que de la FNAC Montparnasse, les autres ayant leurs rayons envahis de "musique" vendable pour faire du chiffre.

CHANTELIVRE est extraordinaire, avec des vendeurs qui savent de quoi ils parlent et qui semblent avoir tout lu. Ce sont, à ma maigre connaissance, les seuls qui soient sur ce "créneau" spécialisé des éditions de qualité pour enfants associées à quelques bouquins d'éducation et de pédagogie.

Hélas, "les 3 hibous" au sous-sol du Bon Marché ont disparu dans la réorganisation de ce magasin qui n'est plus un magasin familial mais un temple de la consommation de luxe. In LVMH, out la pédagogie.

Hélas aussi, je ne connais pas de petit libraire qui présentent des centaines d'ouvrages de toutes les activités possibles. Il y a des librairies pour enfants dans le "petit commerce" mais je n'en connais pas de bien garnies. Si tu en connais, informe-nous en car je crains que nos anim de banlieue ne viennent pas si facilement à Paris. Et pourtant, si l'animation les passionne, ils seraient "scotché" devant les richesses exposées.

A partir de là, je n'ai aucune information concernant le fonctionnement organique des librairies citées. Peut-être sont-ils d'honnêtes commerçants surfant sur un très étroit filon, peut-être sont-ils des exploiteurs de leurs vendeurs. Je n'en sais rien et là n'était pas mon propos. Bien entendu il serait mieux qu'outre leur marchandise ils soient exemplaires. Je n'en sais rien. Je veux juste aider nos jeunes collègues à se perfectionner , à se débrouiller, à trouver eux-mêmes les outils et infos qui leur permettront de faire mieux avec les enfants.

Si je savais que l'anim qui a posé la question était allée découvrir ces cavernes d'ali-baba que sont les adresses indiquées, j'en serai ravi.

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baisse de l'intérêt pour la pédagogie et de l'intérêt éducatif dans les années 80, ça ne vous dit rien??

Non, pour être franc ça me passionnerait mais j'étais pas né. Ce que j'ai constaté en revanche, c'est que les quelques rares personnes que j'ai croisées qui pensaient éducation populaire étaient d'avant ma génération. Mais je ne désespère pas, j'ai aussi cotoyé de supers animateurs.

Moi quand je suis entré dans l'animation on ne parlait que de l'hypertrophie de la réglementation ; et maintenant j'ai surtout tendance à penser que le milieu ne porte plus grand chose. Hélas même le discours des conseillers pédagogiques de l'administration est devenu complètement illisible. Les nouveaux animateurs baignent-ils dans l'animation ou dans l'éducation populaire? J'ai des doutes...

Et les structures organisatrices n'entendent plus les arguments pédagogiques. J'ai eu un entretien d'embauche il y a quelques mois avec un directeur qui n'a pas parlé une seule fois de pédagogie. J'ai même cru voir apparaître le signe du dollar sur son front... :greedy:

Arrivée dans les rangs des pros de l'animation de personnes en fait en rade et au chômage qui choisissent cette voie parcequ'ils n'ont même pas le niveau pour être instit, etc...

En quelle année? Parce que maintenant les instits sont recrutés à BAC+5 ; moi je suis plus diplômé que la plupart des instits de ma ville, mais je ne peux pas me présenter aux concours parce que je n'ai pas le niveau ingénieur.

En même temps je constate qu'une très grande partie des offres d'emploi d'animation s'adressent à des CUI-CAE. C'est pénible ça aussi. Finalement les animateurs permanents au lieu d'être formés et expérimentés, c'est beaucoup de puéricultrices et de pré-retraitées qui ont du mal à joindre les deux bouts.

...

Bon ça ne donnera pas beaucoup d'idées d'animation sur l'éco-citoyenneté tout ça...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, je suis ravi que ma question fasse autant de remous...

Mais quand je lis vos commentaire, on part dans un débat sur la FNAC etc..

Mais comme l'ont dit certains, on s'éloigne du sujet ^^

En ce qui me concerne, je continu de chercher des activités pour mon centre dont le thème est : Voyage aux 4 coins de la France.

Je compte sur votre aide...

Merci beaucoup

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous, je suis ravi que ma question fasse autant de remous...

Mais quand je lis vos commentaire, on part dans un débat sur la FNAC etc..

Mais comme l'ont dit certains, on s'éloigne du sujet ^^

En ce qui me concerne, je continu de chercher des activités pour mon centre dont le thème est : Voyage aux 4 coins de la France.

Je compte sur votre aide...

Merci beaucoup

Que tu aies des difficultés à trouver des idées pour le thème précédent, je peux le concevoir.

Pour un thème comme celui du voyage aux 4 coins de la France qui ouvre quand même de larges horizons, je trouve cela plus discutable.

Si nous faisons ton travail à ta place (préparer le projet d'animation du centre), que dirais-tu que l'on partage ton salaire ?

Je parle évidemment au millième degré, mais je trouve ça assez gros de ne pas avoir d'idées sur aucun de ces deux thèmes, d'autant plus que certaines ont été évoquées dans ce sujet.

As-tu cherché des idées ?

Si oui, tu as forcément eu des réflexions et dans ce cas, partage-les nous, je serai ravi de pouvoir échanger ce qui, j'en suis sûr, t'aidera à construire par toi-même ton projet d'animations.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

Je t'ai donné des idées assez précises et des adresses pour y trouver le contenu nécessaire. Faut-il que je te prenne par la main pour y aller ?

Je reprends:

Des régions bien typées et même stéréotypées: Bretagne, Alsace, Provence et Pays Basque; Ouest, Est, Sud-Est, Sud-Ouest. Les 4 coins y sont.

Des thèmes dans ces régions: des histoires de korrigans en Bretagne; les aventures d'Hansel et Gretel en Alsace; la mythologie des bergers des montagnes en provence (la chèvre de Mr. Seguin) avec chants, danses et tambourinaires voire constitution d'une crèche provençale; les "mascarades" qui sont l'apothéose des fêtes populaires au pays Basque, avec ses personnages que sont l'ours, les bergers des pyrénées, les soldats napoléoniens, les moutons, etc...

De tout cela tu peux tirer des jeux, des soirées, des thèmes de fêtes, des rencontres, des spectacles, etc. etc. etc.

Depuis que je suis petit, je suis imprégné de 2 maximes:

"on a toujours le droit de ne pas savoir mais on n'a jamais le droit de ne pas apprendre"

"de notre mieux" (devise des louveteaux).

Fais-les tiennes.

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a encore plus simple et plus intéressant pour les enfants que les quatre coins de la France,

c'est la découverte de leur commune et/ou de leur région tout simplement.

Le monde, ils vont le découvrir par l'école, les livres et la télé mais leur région qui va les y intéresser ?

Avec ce thème-là, tu as des idées à foison si tu fais quelques recherches

(c'est limité sur le fond mais ouvert à toutes les possibilités de forme, c'est bien l'intérêt d'un thème)

et, à moins que tu ne travailles en Suisse, Belgique ou Québec, ça rentre dans le sujet

" Un des quatre coins de la France : ici ".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité noemie

Bonjour à tout le monde...

Après plusieurs jours de recherche, je sèche encore sur un Projet d'Animation (PA)...

Ma directrice voudrait que l'on sensibilise les enfants sur l'éco-citoyenneté..

Et je ne vois pas du tout comment je pourrai faire pour créer un PA avec cette attente..

D'autant plus que j'ai des 7-8 ans...

J'espère que quelqu'un aura une idée afin de me soulager et de me rendre un énorme service.

Cordialement

bonjour , moi aussi je vais etre animatrice je travail avec les 6-7ans est le theme c'est citoyenneter/environnement est c'est vrai c'est dur de trouver des activiter surtout au niveau environnement , vu a la date ou je repond je pense que tu a deja fais ton centre sur ce theme est je voudrais te demander qu'est ce que tu as fait avec es enfant niveau jeux activiter tout sa , car je doit rendre mon planning ce mardi est c'est loin d'etre finie , est ce que tu peu m'aider , ce serais vraiment gentill :) dsl pour les fautes !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement