Invité Juju

Première Colo

Recommended Posts

Invité Juju

Bonjour à tous !!

Je pars en colo au mois de juillet, et je n'arrive pas vraiment à me faire une idée de comment ça se passe ... J'ai 19 ans, et je n'ai jamais fais de colo ou quoi que ce soit, d'ailleurs je n'ai pas non plus le Bafa ... Je suis en staps et c'est ça qui m'a fait accéder à cette colo ...

J'aimerai donc avoir les ressentis, ou des conseils pour le premier jour, (et pour la suite du séjour), pour les relations avec les enfants, et les anim, est-ce qu'on doit animer des activités pour tous les enfants... La tranche d'âge sera de 12-17, avec environ 110 enfants dans le centre !

Merci à ceux qui pourront me donner des conseils, des astuces etc .. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est dur de résumer... par où commencer?

Tu n'as aucune formation en animation? Jamais vécu de colo, de centre de loisirs?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Juju

Non, j'ai juste fait un stage en école primaire cette année où j'ai animé des cours de sport ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Eh bien pour dire les choses simplement, l'animation de colos c'est un travail où les employeurs n'ont pas du tout l'habitude de former leurs employés et où il faut être opérationnel très rapidement (entre quelques minutes pour les tâches de sécurité et quelques jours pour la préparation d'animations).

Le mieux que tu puisses faire, c'est aller dans un centre de loisirs les mercredis pour voir comment ça fonctionne, pour causer avec les animateurs. Centre de loisirs et colo c'est différent, et en général les animateurs connaissent les deux.

Tu n'as pas forcément besoin d'avoir un contrat de travail, mais je suppose qu'il faut une convention quelconque... pôle-emploi propose les évaluations en milieu de travail mais il faut être inscrit, ou alors tu peux aller voir un centre de loisir municipal et demander le statut de stagiaire (les mairies ont le droit de ne pas payer les stagiaires). Tu peux aller voir des directeurs directement et leur expliquer ton cas, demander si tu peux être présent en observation pendant plusieurs journées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Juju

Oui, d'accord, mais j'aimerai avoir un peu plus de détails sur comment se déroule une colo etc ... De combien d'enfants on s'occupe en général etc enfin des choses comme ça ..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien compris. Je ne ferai pas la réponse que tu attends parce que je trouve ça trop long et fastidieux. Le forum tout entier ne parle que du métier d'animation ; il y a beaucoup de messages qui parlent d'idéologies de l'éducation, mais il y en a aussi des plus concrètes sur les animations, la réglementation...

Ce qu'il faut connaitre :

-tes missions, quel est ton rôle, qu'est-ce que tu es sensé faire : réfléchir, préparer, organiser, animer, ranger, nettoyer, avoir beaucoup d'attention pour les enfants/les jeunes...

-la réglementation de l'animation : taux d'encadrement, activités autorisées ou non, matériels autorisés ou non, comment se comporter lors d'une sortie, qui s'occupe des premiers soins, comment pratiquer les premiers soins, etc.

Ce qu'il est bon de savoir :

-le genre de colo que tu vas animer : selon le directeur, tout est possible ; colo libre, colo laxiste, colo sportive, colo mal gérée avec des bagarres et des vols tous les jours, colo avec des enfants qui viennent là pour faire des sciences ou apprendre l'anglais, colo où toutes les activités sont animées par des prestataires, colo où tout est à faire (y compris ménage et cuisine) par les animateurs, colo pour personnes handicapées...

-le public : tu as dit 12-17 et une centaine de jeunes, c'est un début... mais tout le reste? sont-ce des particuliers qui viennent des 4 coins de la france? viennent-ils tous de la même ville? du même quartier? est-ce que tous les enfants de la colo ont entre 12 et 17 ans ou seulement ton groupe?

-quelques trucs sur les ados : passionnés, versatiles, secrets, déconneurs, baratineurs, amoureux aussi, et même parfois d'un animateur... les hormones ça va fort, y compris à 19 ans d'ailleurs, alors il faut être clair dans sa tête et avec les jeunes : tu es là pour le travail en tant qu'adulte responsable. L'effet d'isolement de la colo, ça fait qu'on tombe facilement amoureux de quelqu'un de la même colo.

-le projet pédagogique : un document de travail qui te donne une direction sur l'attitude pédagogique que tu dois avoir en tant qu'animatrice. Quel genre d'activités organiser, pour qui, comment, pour quelle durée, avec qui... mais aussi comment se positionner par rapport aux ados, leurs cigarettes, leurs téléphones portables...

Ce qu'on attendra de toi sans le dire :

-de la patience

-beaucoup d'énergie, d'investissement, d'abnégation

-des idées, des suggestions d'animations, des propositions

-un peu d'intelligence

-beaucoup de savoir-vivre et de psychologie avec les jeunes et aussi dans l'équipe

Quelques trucs :

-les amours, j'en ai déjà parlé ; pas de relation avec un mineur sur qui tu as autorité si tu veux éviter tout problème, y compris problème d'autorité/de dignité

-les conflits : le manque de sommeil et l'isolement font éclater des conflits. Généralement ça va vite, au bout de 3 ou 4 jours de colo ça pète

-l'autorité : impossible de résumer, la question est souvent abordée sur le forum, tu peux lire les messages correspondants, ils t'éclaireront sur ce que tu vivras et ça t'évitera de subir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Juju

Merci beaucoup pour cette réponse !!

je vais continuer aussi de visiter le forum pour m'éclaircir encore un peu ...

Encore merci d'avoir pris du temps pour me répondre ! :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je rejoins Jean dans ce qu'il a marqué.

Après, logiquement, tu devrais avoir une réunion (ou au pire entretien) de préparation...

Qui t'a recruté pour cette colo ? Qu'elle est sa dominante ?

As-tu des contacts avec un membre de la direction ou de l'équipe ?

As-tu le projet pédagogique qui doit reprend tous les points sur lesquels tu t'interroge: organisation en grand groupe ou petit groupe, déroulement de la vie quot, horaires approximatifs, journée type, place et rôle de l'animateur, projets, animateur référent...

Tout cela, on le voit également en formation BAFA, et après, chaque structure à son propre fonctionnement.

Rapproche toi d'un membre de la direction pour répondre à tes questions, demande leur le projet pédagogique (obligatoire), liste tes questions.

Tu auras quelle place dans la structure ?

On t'a juste recruté sans rien te demander de plus (proposer tes idées, des activités, un projet, etc...) ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après, logiquement, tu devrais avoir une réunion (ou au pire entretien) de préparation...

Dans les faits, c'est loin d'être systématique (même pas la moitié des cas dans mon expérience perso).

Par contre, à l'heure actuelle, et vu les nouvelles technologies dont on dispose, mais ce que je vais dire n'est qu'un ressenti perso, je trouve ça impardonnable, si aucune réunion de prépa n'est fixée, de ne pas prendre contact avec le reste de l'équipe avant le séjour.

J'y vois plusieurs intérêts et gains.

Déjà en termes de connaissance de l'autre, s'être présenté rapidement et avoir pu parler de ses centres d'intérêt donne quelques points d'accroche qui font que lorsqu'on se rencontre pour la première fois, on n'est pas totalement inconnus. Sur des séjours où on est censé être efficaces et travailler en équipe immédiatement, ce premier lien, qui permet d'apprendre à se connaître afin de mieux bosser ensemble, n'est pas négligeable.

Et puis surtout, en termes de prépa d'activité, même si aucune activité ne pourra être préparée dans le détail à distance et sans connaître les lieux, on peut se pencher sur plusieurs activités qu'on prépare rapidement. Quel gain de temps après une fois qu'on est sur place.

Bref, j'y vois un aspect sécurisant et un gain de temps dans la prépa une fois sur le séjour (donc un gain de sommeil ou de temps de repos si l'on remplace ces temps de prépa par du "loisir", de simples échanges avec les autres animateurs autour de la table). Je vois mal comment on peut aujourd'hui s'en passer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Disons que sans aller étaler tout le mal que je pense de tel... organisateur, je pense que quand on sectorise un max, on arrive à recruter des animateurs sur la base d'une compétence spécifique et rien d'autre.

Pour la vie quot, l'adjoint aura pour tâche de faire tourner l'équipe.

Pour les activités, chaque animateur a sa spécialité (sport, sciences, musique) du coup le profil staps, c'est vite fait y'a ça sur un CV on le prend comme anim sportif et on cherche rien d'autre.

Pour les autres choses : des anims qui ne font que du transport, des prestataires qui gèrent le gros des activités proposées sur le programme...

Moi ça me semble logique, ça fait partie de la dévaluation de l'animation : les anims ne servent qu'à surveiller et proposer des trucs pour occuper, aucune intelligence demandée car la sécurité est avant tout affaire d'immobilier et les valeurs morales tout le monde a appris à les piétiner avec le langage libéral...

Tu vois là ils ont recruté quelqu'un qui ne connait pas le travail, quelque part c'est logique, pas besoin de s'embêter car la formation et la préparation "sont aussi des coûts" *, et si on arrive à se persuader que ça ne sert à rien, pourquoi s'embêter?

Juju est-ce que tu connais ton salaire?

*les coûts : c'est ça le langage de l'économie libérale. On voit avant tout le personnel comme une dépense, ou comme un coût. Alors que quand on a simplement une pensée humaine, au départ l'envie n'est pas de profiter des gens mais de leur offrir un service et donc de bien choisir les employés qui accompliront ce service ; parce que certains le feront mieux que d'autre.

Par opposition, dans un monde d'économie libérale, tous les employés ont la même valeur car ils coûtent la même chose ; dans le monde peu scrupuleux des inégalités et de la responsabilité individuelle, rien ne sert de s'attarder à sélectionner des animateurs sur des compétences : les diplômes suffisent. Si un animateur travaille mal, tant pis c'est uniquement de sa faute, il en assumera seul les conséquences et se fera virer. Il n'a pas à avoir de scrupules lui non plus, "les parents n'avaient qu'à mieux se renseigner", c'est leur responsabilité et il n'y a aucune raison économiquement valable d'essayer d'organiser un travail de meilleure qualité dès lors que les bénéfices sont supérieurs aux dépenses.

Désolé Juju, faut surtout pas que tu le prennes comme un jugement sur toi. Ceci dit je crois qu'on est plusieurs à se demander quel genre d'organisateur recrute ses animateurs sans les connaitre et sans leur demander s'ils connaissent le métier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Précision, j'ai oublié un truc important : dans l'économie libérale tous les employés n'ont pas la même valeur, car même dans l'animation (!!!) on considère que les animateurs peuvent rapporter plus ou moins d'argent. En effet soit ils attirent le client soit ils le repoussent.

Des organisateurs demandent aux clients de noter les animateurs.

Et le pire, je parie que l'entreprise parle d'enquête de satisfaction... Avec cette mentalité-là c'est clair : l'animateur a intérêt à disparaître et à laisser la place à un rigolard séduisant, beau, jeune, sportif et qui aime faire du surf avec un ipod.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement