Invité sisteray

Choix De Formation

Recommended Posts

Invité sisteray

Bonjour,

Je m'adresse à vous car je me pose un certain nombre de questions concernant mon orientation dans l'animation. Titulaire d'une licence de lettres (donc diplôme de niveau II) et avec plus de six mois d'expérience dans l'animation, encore sous le statut étudiant, je suis sur le point de passer mon BAFA à la session de mars.

J'aimerais vraiment me réorienter dans ce domaine qu'est l'animation socioculturelle. Cependant, ayant déjà des diplômes (bien que non en rapport avec ce secteur qu'est l'animation), je ne sais trop vers quel diplôme (du type BPJEPS jusqu'au DESJEPS) me tourner. Dois-je recommencer une formation niveau BAC (type BPJEPS) ou pensez-vous qu'il m'est possible de candidater à un diplôme supérieur? Que me conseillez-vous?

Je vous remercie d'avance de votre réponse,

En vous souhaitant à tous une bonne journée,

Sisteray

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

C'est à toi de choisir, ça dépend de ta personnalité. Qu'est-ce qui te plait dans l'animation, qu'est-ce que tu veux faire.

Le DESJEPS s'adresse plutôt à des gens qui veulent avoir une position de cadre (proche de l'échelon politique), le BPJEPS plutôt à des gens qui veulent animer et diriger une équipe. Le DES concerne plutôt la vision, les orientations globales, la gestion par délégation et le BP plutôt la direction de l'équipe (type BAFD) et le suivi de la structure.

Il me semble qu'il y a déconnexion entre le niveau scolaire et le niveau de formation dans l'animation. (surtout pour les formations universitaires, c'est sûrement moins flagrant pour les BTS).

Peux-tu candidater pour un DESJEPS ça je n'en sais rien, vite fait comme ça je dirais que tu manques encore un peu d'expérience, mais il ne faut pas s'arrêter à ça.

Prends contact avec des organismes de formation, ils ont des sites web, des adresses ou numéros de téléphone, ils sont les mieux placés pour répondre à tes questions. Ils te poseront aussi les bonnes questions, moi le DES c'est pas mon créneau. Déjà les DEJEPS j'en ai quasiment jamais rencontré, j'en connais une et elle fait le travail d'un BPJEPS. Je connais aussi des gens qui ont un BP et qui ont un poste type DEJEPS (direction de service jeunesse, coordination...). Et pour travailler dans une municipalité, en plus du diplôme il faut aussi réussir un concours de la fonction publique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sisteray

En effet, je suis plutôt sur le versant animation. C'est la réalité du terrain qui me plait et qui me motive, sans aucun doute!

Dans tous les cas je te remercie de ta réponse. J'imagine que je suis un peu "fraiche" oui ;)
Ensuite j'ai vu qu'il se fait dans ma ville (je suis toulousaine), une licence pro animation. Ce serait idéal, en un an, avec un stage et collerait avec mes diplômes. Cependant, je ne sais pas du tout quels sont les débouchés et si cette licence est connue et reconnue.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne sais pas non plus. Les formations sont très variées, les postes aussi ; ils ne se correspondent pas tellement, il va sûrement falloir encore une dizaine d'années pour que ça décante et qu'on cerne mieux quelle formation conduit à quel domaine de travail.

Il peut être intéressant de s'intéresser aux revendications en cours des syndicats, je n'ai pas scruté ça depuis quelques mois, on trouve des infos sur le web.

La licence pro, tout dépend aussi comment elle est installée sur son territoire, si l'université est bien implantée auprès des employeurs, s'ils peuvent router un peu leurs étudiants. Pareil il faut les contacter, voir qui te propose ce qui te correspond le plus.

Après il faut mesurer la part des choses. En animation sur le terrain, les postes sont plus nombreux, plus accessibles, plus précaires, des horaires morcelés (matin, midi, soir pour du périscolaire, mercredi en journée complète souvent sans pause ou avec un petit temps très court), des saisons où tu est complètement à fond et puis après c'est le vide (sauf pour ceux qui font saison d'hiver à la montagne).

En direction-administration, beaucoup moins d'enfants, beaucoup plus de contrôle, tu dois contrôler ton équipe, contrôler les enfants, contrôler que des événements ont bien lieu, rédiger des projets, des bilans et comptes-rendus, surveiller des budgets, contrôler l'état de l'équipe et de la structure et rendre des comptes à tes supérieurs, à jeunesse et sports...

En DES tu es cadre tu as pour rôle d'insuffler la politique aux échelons inférieurs. Vois quelques vidéos de Franck Lepage, ça te montrera de quoi je parle. Pour le faire à mon avis, il faut soit être un peu limité (et je ne critique pas, ça arrive à tout le monde) soit cynique et profiteur. Des gens arrivent à mettre de côté le mal qu'ils font en rentrant chez eux, je suppose. De toute manière, en sortir quand on est arrivé là c'est se mettre une balle dans le pied ; il faut avoir un bon plan B (Franck Lepage fait maintenant... du jardinage... et de l'éducation populaire pour de vrai).

Modifié par jean

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement