Quentin

Les Accrocs À La Même Colo

Recommended Posts

Salut !

Si on est bien d'accord pour ne pas avoir de relation type copain ou grand frère avec les enfants, il faut reconnaître qu'il y a des situations où la relation peut évoluer progressivement. Je pense à des enfants qui viennent d'une année sur l'autre à la même colo, parce qu'ils s'y sont fait des copains, parce qu'ils ont apprécié l'ambiance, qu'ils ont aimé les activités, etc.

Je pense plus particulièrement à un enfant que j'ai connu à 9 ans et qui va aujourd'hui sur ses 15 ans. Nos relations sont devenues évidemment plus complices : lui connaît mon mode de fonctionnement, moi je sais comment il marche. Bref, on se connaît bien et on s'apprécie. Evidemment, on ne se voit que dans le cadre de la colo (une colo finie est bel et bien finie !).

Je voulais avoir votre avis sur cette situation : le risque n'est-il pas de dériver vers de l'affectif ? se peut-il qu'on arrive à ne plus l'engueuler lorsqu'il fait une connerie ? comment garder une certaine distance lorsqu'on se voit chaque année ?

Merci !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

oui, c'est sur, les risques que tu évoques peuvent devenir réalité. mais si tu es clair sur ta façon de faire, le jeune saura aussi que ce n'est pas la peine de profiter de cette relation pour faire des conneries.

C'est la même chose qd on embauche son copain ou sa copine en tant que directeur ou que l'on bosse avec le même anim' pendant plusieurs années. il ne faut pas que cettte relation fasse pâtir le foncitonnement du centre car sinon on tombe sur des anim' ou des enfants chouchous et ça se voit!

pour moi, si tu te poses la question, c'est déjà que tu as un certain recul sur cette situation et donc que si un pb arrive tu devrais pouvoir le gérer.

J'ai eu un pb relationnel comme ça une fois. En fait, j'avais embauché mon frère en tant qu'anim' et j'étais directrice. Cela faisait déjà deux périodes de vacances scolaires que nous bossions ensemble et tout allait bien. Un jour, il a fait une connerie et il n'a pas accepté que je lui dise car à ce moment, la relation frère/soeur avait pris le pas sur la relation pro. Du coup, ça fait deux ans que nous n'avons pas bossé ensemble.

je pense que cette situation a pu se produire car on ne se souciait plus de cette relation pro puisque tout se passait bien pour le moment.

Je trouve cela prudent que tu poses la question car tu ne seras pas surpris si une situation délicate arrive avec ce genre de gamin.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il m'est arrivé la même chose..mais de l'autre côté !

Je suis allée dans une colo 4 ans de suite et une des animùatrices a aussi travaillé là-bas durant ces 4 ans, nous avons bcp sympathisé, nous nous écrivions toute l'année entre chaque colo... et tout s'est trés bien passé, pas de "chouchoutisme", etc...

Depuis on garde tjs contact et g même bossé ds cette colo avec elle l'an denrier ! Comme quoi ça peut être super positif une relation cô ça !

Héloïse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Te connaissant, il agira en fonction de ce qu'il sait de toi. Il sais les limites que tu impose, ce que tu accepte ou non. Les choses devraient se passer bien plus facilement avec lui. Grâce à cette complicité justement qui s'est créée.

Mais c'est à toi de veiller à ce que la complicité ne devienne pas passe droit, chouchoutage, etc. C'est à toi de gérer. Et de ce point de vue, les choses ne sont pas différentes entre un "habitué" et un nouveau. Il faut rester dans ton rôle d'animateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même avis que jérôme.

si les limites sont claires, il ne doit pas y avoir de problème. En cas de doute, avant de prendre une décision, demande toi quelle réponse tu ferais à une de ses demandes ou de ses action si c'était d'un autre loulou qu'elle émanait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans le CLSH dans lequel j'ai bossé les 2 mois de juillet derniers, forcement j'ai retrouvé des gamins que j'avais eut l'année d'avant, mais certes le contact étaient facilités vu qu'on connaissaient mutuellement comment l'autre agit, mais pour eviter que l'affectif devienne trop important, l'association limite le nombre d'année pour un anim' a 3 ans de suite et aussi 3 de suite au directeur!! :siffle:

Après concernant les liens entre directeur et anim' perso ce fut deux ans de suite la meme directrice et il n'y eut pas de problèmes les nouveaux anim' se sont parfaitement intégrés mais c'est vrai qu'au depart le feeling passé plus avec les 2 autre anim' qui étaient avec moi l'année précédente!! :blushing:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je poserai la question d'une manière un peu différente. Comment les autres enfants percoivent votre complicité? Est ce qu'un jeune ne va pas en profiter pour montrer son influence aux autres copains de manière irréfléchis ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est ce qu'un jeune ne va pas en profiter pour montrer son influence aux autres copains de manière irréfléchis ???

Il n'a pas "d'influence", puisque tu prends tes décisions sans lui demander son avis (enfin j'espère). :D

Dans mon centre les choses se sont toujours bien passées de ce point de vue là: pas de jalousies parce que cette fameuse "complicité" n'est pas limitée aux anciens. Et puis les enfants connaissent déjà ce phénomène: y'a toujours à l'école le redoublant qui connaît déjà la maîtresse, le pion qui joue au foot le dimanche avec le grand frère, etc. Et tout le monde vit ça bien, où à peu près.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Laura

Bonsoir tout le monde!

Etant petite, je suis partie pendant 8 ans dans la même colo. Nous étions plusieurs jeunes à nous retrouver tous les étés et l'équipe d'animation restait également quasi-identique.

Du cou, des complicités se sont crées entre les anim' et nous mais cela nous empêchait en rien de nous faire engueler au même niveau que les autres lorsque nous faisions des conneries.

Un soir j'ai même fini dans le bureau du directeur qui était pourtant le meilleur ami de mes parents.

Comme quoi, amitié et boulot sont tout à fait compatible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ça m'arrive souvent ça.

je bosse souvent avec un organisme basé à Vitry sur Seine.

cet organisme organise des séjours, classes transplantées etc.. pour les mêmes villes (Vitry, Ivry, Bonneuil etc)

les personnes employées sont souvent les mêmes aussi

donc il m'est arrivé d'encadrer des colos et classes transplantées où je connaissais presque tout le monde ! les enfants, personnel de service, instits, directeur, prestataires etc..

c'est interessant dans la mesure où on sait ce qu'on fait parce qu'on connait le public en face de soi, par contre niveau monotonie ça pèse !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement