Jérôme

AnimNautes
  • Compteur de contenus

    474
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Jérôme

  • Rang
    Accroc
  • Date de naissance 31/07/1978

Contact Methods

  • Site Internet
    http://www.fontchaude.org
  • ICQ
    0

Profile Information

  • Intérêts
    Pfou!<br /><br />L'animation évidemment. Mais aussi la gravure sur bois, le vélo, la randonnée, le kayak de temps en temps.<br />Min brove pays d'Savoué, ses paysages et ses histoires.<br />L'Histoire aussi en général!
  • Lieu
    Haute Savoie
  • Fonction
    Animateur(-trice)
  • Fonction (2)
    Autre

Visiteurs récents du profil

5 578 visualisations du profil
  1. Bonjour Jerome, je prépare un cluedo à Rome et j'ai vu que tu en avais un tout fait!! As-tu toujours les fiches personnages, je n'arrive pas à les voir sur le forum animnet. Merci

  2. Jérôme

    A Propos Des Médicaments !

    L'ordonnance n'est pas plus précise? C'est deux bouffées de chaque deux fois par jour, ou une bouffée de chaque deux fois par jour? La rédaction prête un peu à confusion. En tout cas si j'ai un doute, je téléphone dare dare aux parents. La crise d'asthme j'ai vu ça une fois, je suis pas prêt à courir le risque de recommencer pour un traitement mal donné.
  3. Jérôme

    Tous Mélangés Ou Par Tranches D'âge ?

    Mais moi je n'ai jamais vu que deux frères et soeurs avaient une folle envie d'être ensemble du matin au soir, en tout cas par pour les activités. C'est un présupposé que j'ai rarement vérifié dans la réalité. Ils leur faut des moments ensembles, mais aussi des moments séparés pour être avec leurs amis et faire des activités adaptée à leur âge et à leurs goûts. Un enfant de 6 ans n'apprécie pas un jeu de la même façon qu'un enfant de 12 ans, et n'y recherche pas la même chose. Au nom de quoi obliger des enfants d'âge différents à faire des activités ensemble, alors qu'ils préfèreraient les faire séparément? Je ne suis pas pour la séparation systématique dans les activités, mais je ne suis pas pour la fusion systématique non plus. Par contre dans les temps de vie quot, il est important de ménager des temps et des espaces pour que les fratries et les amis puissent se retrouver.
  4. Jérôme

    Tous Mélangés Ou Par Tranches D'âge ?

    J'ai beaucoup fonctionné par tranches d'âges, et dans toutes les situations imaginables: -séparation totale, absolue et intégriste par tranche d'âge (et par sexe aussi, tant qu'on y était...). C'est nul, mais la directrice le voulait. -séparation pour les activités, mixité des tranches d'âge pour la vie quot et les dortoirs. -séparation pour la vie quot et les dortoirs, un maximum de mixité pour les activités. En fin de compte, j'ai une préférence pour la séparation par larges tranches d'âge pour les dortoirs et la vie quot (6/9 et 10/12), avec de la souplesse dans le système pour pas se retrouver dans des situations ubuesques ("neuf ans onze mois? Non, non, chez les petits... Comment ça il veut pas? Ses copains eux ils ont dix ans!"). Et pour les activités, le cas par cas: les grands font du rafting et pas les petits, mais pour d'autres activités où la condition physique est peu importante on mixe tout ça.
  5. Jérôme

    Enfant À Amener A L'hopital...

    Voilà qui me rappelle des souvenirs... Il y a trois ou quatre ans. J'étais parti en pause pour l'après midi. Mon groupe de 10/12 ans avait été confié à une autre animatrice. En revenant le soir, j'ai découvert cette dernière absolument furieuse. Un gamin s'était fait mal au pied en jouant au foot en sandales. Il se plaignait de douleur dans un de ses doigts de pied, qui était un peu de travers. L'AS avait jugé qu'un cataplasme d'argile (son grand truc) était suffisant pour régler le problème. Le directeur n'avait rien dit pour deux raisons: -pas de connaissances spéciales lui permettant de contredire l'AS -nouveau sur le poste alors que l'AS était là depuis dix ans, il n'osait pas trop la contredire de toute façon L'animatrice et moi avons purement et simplement exigé l'envoi immédiat de l'enfant à l'hôpital. Bilan: fracture du doigt de pied. Donc il ne faut pas hésiter à exiger et revendiquer lorsqu'on se rend compte qu'une AS perd la boule, telle est la conclusion que j'ai tiré de cette histoire.
  6. Jérôme

    Accueillir Un Enfant Autiste

    Oups! L'invité c'est moi!
  7. Jérôme

    Le Coucher

    Moi je lis pas les histoires, c'est pas mon truc... Par contre on se partage les tâches entre anims, occupe toi de mes chambres pendant que je lis une histoire aux tiennes. En règle générale je m'occupe des 9/12 ans Perso je passe d'une chambre à l'autre, parce qu'en règle général les autres chambres ne jouent pas vraiment le jeu. Tant que tout le monde n'est pas en pyjama, dents brossées, dans son lit, je ne réponds pas aux questions et je ne discute pas. Quand tout le monde est prêt, alors seulement je suis moins "directif" et on peut causer... mais toujours dans le calme. Les enfants savent que la veillée fini à 21h30 et que les lumières sont éteintes à 22h. S'ils sont rapides, ils ont le temps de discuter, lire, etc. Le truc, c'est de se comporter soi même comme on veut que les enfants se comportent. Entrer dans une chambre en hurlant "VOS GUEUUUUUULES!", c'est contre productif: ils sont encore plus excités qu'avant, et t'as réussi à réveiller ceux qui dormaient déjà. A 21h30, je parle normalement. Ensuite, je descend graduellement jusqu'au chuchottement à 22h. S'ils veulent entendre ce que j'ai à dire sur la journée du lendemain, ils doivent parler plus bas eux aussi... Et petit à petit le dortoir se calme. Enfin, si tu as dit qu'il est l'heure de se taire et dormir, il ne faut pas parler toi même. Donc à partir du moment où j'ai dit "silence, on dort", je ne réponds plus aux questions. Quand les lumières sont éteintes, je reste environ 3/4 d'heure dans le couloir. Comme ça les enfants s'endorment en sachant où je suis en cas de problème. Et surtout ils ne sont pas tentés de rallumer les lumières pour se lancer dans une bataille de polochon... Au bout de 3/4 d'heure, la plupart dorment. Je me rappelle de collègues qui se barraient dix minutes après l'extinction des feux en disant "c'est bon, ils dorment". Sauf qu'ils ne dormaient pas du tout en fait, ils attendaient que l'anim se barre...
  8. Jérôme

    Animateur gay

    Ah? Et si c'est un hétéro et que ça se ressent pendant les activités, tu es pour? En fait le gros problème vient de nos a priori: "oh, un homo, mais quelles perversions est-ce qu'il se trimbale? Il faut le surveiller pour protéger nos chères têtes blondes. Il n'est pas normal" En fait ce sujet consiste à ressasser les mêmes vieux clichés, homo= forcément pédophile, et avec le SIDA si ça se trouve. Etait-il vraiment nécessaire de le faire remonter?
  9. Moi je suis prof et j'ai bossé tous les étés depuis ma certification, et j'ai jamais eu de problème... Bon, faut dire aussi que c'est bénévole. Ils me font un contrat de travail et une fiche de salaire, mais le salaire net est de presque rien! En tant que prof, payé l'été, je n'ai pas franchement intérêt à me faire des sous en plus. Alors autant passer quelques semaines des vacances à bosser bénévolement dans un centre qui n'a pas trop de moyens.
  10. Jérôme

    La Magie De Noël Au Centre De Loisirs

    Je suis d'accord avec Quentin, je ne vois pas ce que ça peut apporter à un enfant la croyance au père Noël... Ni d'ailleurs en quoi Noël ne serait pas aussi "magique" pour les enfants sans le père Noël. Et en quoi ce serait moins bon pour lui de savoir que ce sont ses parents et sa famille qui se creusent la tête et ouvrent le porte monnaie pour ses cadeaux... Mais enfin, il y a plein d'enfants qui croient au père Noël... Et mieux vaut pour eux de ne pas les détromper trop vite, le choc sera rude... Je me rappelle encore qu'à l'âge de six ans on m'a appris que le père Noël n'existait pas. Ni une ni deux, j'ai attrapé ma cousine de 4 ans sous le bras, et je lui ai dit: "tu sais le père Noël, et ben il existe pas..." Le drame... Je me rappelle encore de la fessée que j'ai ramassé. Et je me demande encore aujourd'hui pourquoi il était bon pour moi de savoir qu'il n'existait pas, et pourquoi il n'était pas bon de le dire à ma cousine...
  11. Jérôme

    Les 100 Ans De La Laïcité...

    Tiens, ça n'a pas l'air de pousser les gens à la discussion ce débat... Je suis déçu. Moi qui m'attendait à un sujet passionné.
  12. Jérôme

    Les Accrocs À La Même Colo

    Il n'a pas "d'influence", puisque tu prends tes décisions sans lui demander son avis (enfin j'espère). :D Dans mon centre les choses se sont toujours bien passées de ce point de vue là: pas de jalousies parce que cette fameuse "complicité" n'est pas limitée aux anciens. Et puis les enfants connaissent déjà ce phénomène: y'a toujours à l'école le redoublant qui connaît déjà la maîtresse, le pion qui joue au foot le dimanche avec le grand frère, etc. Et tout le monde vit ça bien, où à peu près.
  13. Jérôme

    Les Accrocs À La Même Colo

    Te connaissant, il agira en fonction de ce qu'il sait de toi. Il sais les limites que tu impose, ce que tu accepte ou non. Les choses devraient se passer bien plus facilement avec lui. Grâce à cette complicité justement qui s'est créée. Mais c'est à toi de veiller à ce que la complicité ne devienne pas passe droit, chouchoutage, etc. C'est à toi de gérer. Et de ce point de vue, les choses ne sont pas différentes entre un "habitué" et un nouveau. Il faut rester dans ton rôle d'animateur.
  14. Jérôme

    Communiquer Avec Les Parents

    Nous on a choisi le site internet parce que la plupart des parents sont à plus de 100km du centre de vacances. Difficile de mettre en place des relations "directes", sauf cas exceptionnel! Evidemment, tant que c'est possible, je pense que les relations directes entre anims et parents sont plus intéressantes et donnent plus de fruits.
  15. Jérôme

    Communiquer Avec Les Parents

    Nous on a le même système que Quentin: un site internet où les parents peuvent laisser des commentaires. Les articles sont mis en ligne à la fin de chaque journée, une partie sont rédigés par les enfants. ça marche très bien, les parents se servent régulièrement de la possibilité d'écrire un commentaire ou d'envoyer un mail au directeur. Précision: c'est un CVL.