Invité nathalie (Invité)

[Discussion] Dur Dur De Trouver Une Bonne Colo !

Recommended Posts

Invité nathalie (Invité)

Bonjour a tous,

Dommage qu'il n'y ait pas plus de messages sur ce forum pour s'echanger des bons plans pour la recherche de colonie.

Il y a telllement de choix qu'on ne se sait que choisir.

Alors la meme question revient toujours : mon enfant sera t'il encadré par des personnes competentes et pas des jeunes qui ne pensent qu'a s'amuser et gagner un peu d'argent pour l'ete.

Je dis cela parce que mes enfants reviennent d'un séjour de 15 jours dans l'isère avec un encadrement pour le moins douteux!!!!(bon je vous relate pas les faits ca risque d'etre assez long)

Donc je suis a la recherche d'un séjour pour cet été, en me disant est ce que je vais reussir cette fois ci a leur trouver une colonie digne de ce nom.

Je vous en dit plus concernant ma recherche des fois qu'un professionel lirait ce message.

C'est pour 2 enfants 6 et 8 ans avec activité multi sports type accrobranche etc......

J'ai toujours gardé de tres bons souvenirs de mes colonies de vacances et j'aimerai que ce soit pareil pour mes enfants!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut Nathalie,

C'est sûr que ce n'est pas évident de trouver la colonie qui peut convenir. A mon avis, ce qui marche le mieux, c'est le bouche à oreille. Si tu connais d'autres parents qui ont mis leurs enfants dans un cvl et que cela a convenu, tu peux toujours aller voir là-bas. Maintenant, ce ne sont pas toujours les mêmes directeurs et les mêmes animateurs qui vont encadrer la même colonie....

Par contre, ne généralises pas sur les jeunes car je travaille beaucoup avec eux et j'ai souvent eu la très bonne surprise de me rendre compte qu'ils étaient plus motivés et plus logiques dans leur démarche. Ce qui est important, c'est de bien les diriger et de leur donner confiance. J'ai eu des diplômés de longue date, qui ne leur arrivaient pas à la cheville car trop blasés et trop sûrs de leurs acquis.

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Nathalie,

Quelques aspects à vérifier auprès de l'organisateur avant d'inscrire vos deux enfants :

- s'assurer qu'une réunion avec les familles aura bien lieu avant le séjour, avec la présence d'une partie de l'équipe qui encadrera vos enfants. A défaut, s'assurer qu'une circulaire sera envoyée aux parents et aux enfants.

- demander le projet pédagogique du centre (s'il n'a pas encore été rédigé, demander celui de l'année passée si le directeur du séjour est le même). Il faut savoir que c'est une obligation réglementaire. Bien que ce document soit parfois rébarbatif pour les parents (car il est avant tout destiné à l'équipe pour orienter son action auprès des enfants), sa transmission permet aux parents de vérifier le sérieux du directeur et l'adéquation entre les orientations fixées par le directeur et celles des parents.

- exiger que pendant le séjour, le numéro de téléphone du centre (autre que les lignes Audiotel surtaxées) ou du portable du directeur soit communiqué aux parents : c'est la garantie de pouvoir joindre l'encadrement pour prendre des nouvelles de vos enfants. Beaucoup d'organisateurs sont encore frileux par rapport à ça...

Il faut savoir, bien sûr, qu'il n'y a pas de garantie totale : l'essentiel est de ne pas s'engager dans l'inconnu et d'avoir le maximum d'informations. Un directeur qui vous rappelle à l'heure dite, un accueil chaleureux le jour du départ, des animateurs qui savent répondre à des questions basiques le premier jour sont autant de signes qui, une fois la colo choisie, vous permettront de vérifier le sérieux de l'équipe. Le meilleur indicateur reste l'opinion de vos enfants, mais celle-ci n'intervient qu'après le séjour !

Bonne recherche et n'hésitez pas à revenir si vous avez une question.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Invité

Une bonne colo oui ça existe! L'organisme Aroeven est très bien ma fille en est revenue enchantée. Encadrement pas de souci, et pourtant c'était sa première colo. site: (il me semble) ac-versailles.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marie (Invité)

J'ai mis mon fisl à la colonie le Pylone à Mimizan-plage bureaux à Paris) C'est très bien, beaucoup d'attention aux enfants et les parents sont toujours informés.

Ils sont juste au bord de la mer. et il y a vraiment beaucoup d'activité. c'est vraiment très sérieux. Il retourne avec sa petite soeur cette année!

Bonne recherche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Aurélie (Invité)

Bonjour,

Je suis moi-même anim et quand je dois choisir une colo ou partir (oui, nous aussi on veut tomber dans une "bonne" colo, o le directeur sera sérieux et compétent !) je choisis plutôt les organismes trés connu (c'est aussi avec eux que je partais en colo comme colon) parce qu'ils ont une réputation à tenir et que tout ce qui est recommandé (communication aux familles etc) est mis en place et "automatisé" depuis longtps. Je suis partie notamment avec VVF en tant que colon lusieurs fois et tout s'est trés bien passé.

Par contre, je suis partie 3 fois avec Autrement Loisirs en tant qu'anim et l'organisation et le recrutement laisse un peu à désirer (les anims sont recrutés tres tard donc peu de réunion d'équipe, organisation des transports à la dernière minute, et avec certains directeurs ont devait "lire les lettres des enfants sans qu'ils le sachent pour ne pas inquiéter les parents"... :bigemo_harabe_net-63: moi je trouve ca inacceptable !)

Même si le message auquel je réponds est un peu vieux, je souhaite à tous les parents et enfants de trouver la colo qui leur conviendra. Je vous conseille de demander des catalogues d'organismes que vous jugez de confiance et que ce soit les enfants qui choisissent (avec une limite raisonnable de prix biensûr!)

Aurélie

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël KOLM

La qualité de la prise en charge des enfants dépend essentiellement de la qualité d l'encadrement. La première des choses à faire est donc de rencontrer au moins le Directeur. Ne vous contentez pas d'un projet pédagogique aussi théorique que fumeux. C'est juste bon pour l'administration. Ce sont des humains qui pratiquent la pédagogie et la mettent en oeuvre.

Si vous tombez sur un organisme qui ne peut pas vous assurez qui sera directeur, soit parcqu'il n'est pas encore embauché, soit parcequ'ils ont un grand nombre de centres de vacances qu'ils ne peuvent maîtriser, .. prudence.

Bien entendu, les conditions d'accueil doivent être excellentes: si le camping est très amusant à 8 ans en famille, ça devient vite galère en colllectivité dès qu'il pleut! L'infrastructure doit être parfaite.

Vérifiez les services assurés (soins? par qui? hygiène? alimentation? lingerie? etc...)

Sur ces bonnes bases, choisissez, ensuite, l'activité qui vous séduira. Mais ne transigez jamais sur l'essentiel.

Questionnez l'Administration chargée du contrôle des établissements pour enfants: Jeunesse et sports, service des colonies de vacances à la Préfecture du département d'implantation de la colonie... Vous en apprendrez quelquefois de belles ! Ainsi que la Mairie.

Ne vous contentez jamais d'un catalogue d'activités même sur papier glacé. Il s'agit d'enfants.

Noël KOLM

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La qualité de la prise en charge des enfants dépend essentiellement de la qualité d l'encadrement. La première des choses à faire est donc de rencontrer au moins le Directeur. Ne vous contentez pas d'un projet pédagogique aussi théorique que fumeux. C'est juste bon pour l'administration. Ce sont des humains qui pratiquent la pédagogie et la mettent en oeuvre.

Bonjour noel,

Je ne suis pas d'accord sur le fait que le projet pédagogique est un leurre. Il dépend bien évidemment, comme tu l'as dit, de l'équipe et surtout du directeur. Je pense ne pas trop m'engager en disant que beaucoup de directeurs s'appuient dessus, enfin, je l'espère. C'est un guide car logiquement, il regroupe toutes les conditions qui seront mises en place par l'équipe.

Je rappelle tout de même qu'il est lu et validé par l'organisateur, normalement. Donc, pour moi, il y a deux responsables à sa non application et au fait qu'il soit "aussi théorique que fumeux" ce sont le directeur et l'organisateur, qui est le premier garant du bon déroulement du séjour.

Si vous tombez sur un organisme qui ne peut pas vous assurez qui sera directeur, soit parcqu'il n'est pas encore embauché, soit parcequ'ils ont un grand nombre de centres de vacances qu'ils ne peuvent maîtriser, .. prudence.

A partir de quelle date, le directeur doit être recruté?

Je me trompe peut-être mais je ne suis pas sûre que les parents sachent réellement les problèmes que peuvent rencontrer un organisme. Il arrive aussi que le directeur se désiste au dernier moment, est-ce que cela doit provoquer de la méfiance par rapport à l'organisme? Je pose simplement des questions sans animosité du tout.

Les centres de vacances que j'ai encadrés, n'ont jamais organisé une réunion avec les parents et cela n'a pas posé de problème. Je ne dis pas que je suis pour mais je donne juste mon expérience. En attendant celle des autres, bien sûr.

Bien entendu, les conditions d'accueil doivent être excellentes: si le camping est très amusant à 8 ans en famille, ça devient vite galère en colllectivité dès qu'il pleut! L'infrastructure doit être parfaite.

Vérifiez les services assurés (soins? par qui? hygiène? alimentation? lingerie? etc...)

Alors là, une infrastructure parfaite, je demande à voir. Par contre, je me demande comment faire pour vérifier tout ce qui tu as écrit, quelle piste donne le fait d'obtenir le nom de l'assistant sanitaire? est-ce que ce sont ses diplômes qui vont rassurer? l'alimentation? Est-ce que tu veux dire que les menus sont conçus des mois à l'avance? Est-ce qu'une famille de Paris va pouvoir vérifier tout cela si le centre se trouve dans le sud?

A part demander à l'organisateur qui répondra que tout est bien, je ne vois pas trop comment être certain. Tout repose sur la confiance aussi.

Sur ces bonnes bases, choisissez, ensuite, l'activité qui vous séduira. Mais ne transigez jamais sur l'essentiel.

Je vais encore jouer l'emmerdeuse mais si je ne m'abuse, pas mal de parents regardent d'abord le prix, les activités et ensuite le reste.

Questionnez l'Administration chargée du contrôle des établissements pour enfants: Jeunesse et sports, service des colonies de vacances à la Préfecture du département d'implantation de la colonie... Vous en apprendrez quelquefois de belles ! Ainsi que la Mairie.

Je suis désolée mais je ne comprends pas bien ces sous-entendus. Est-ce que tu es en train de dire aux parents, appelez toutes les administrations citées plus haut, pour savoir ce que vaut le centre et par là, l'organisateur?

Est-ce que c'est le rôle de la mairie, par exemple, de dire à un parent, ce centre, chez nous (donc qui nous rapporte de l'argent avec la location des locaux, les intervenants du village etc...) ne vaut rien? Sachant que plus haut, tu as dit que tout dépendait de l'équipe, qui est souvent différente d'une année à l'autre?

Est-ce que Jeunesse et Sports vont leur dire, n'allez pas dans ce centre ou avec cet organisateur car ils sont dangereux ou les enfants y mangent mal? Sachant que c'est leur rôle de vérifier tout cela et de les protéger?

etc.....

Ne vous contentez jamais d'un catalogue d'activités même sur papier glacé. Il s'agit d'enfants.

Noël KOLM

Je me permets juste de soulever des questions sur ton post, il n'y a aucune recherche de quoi que soit mais juste une attente d'éclaircissement de ta part. J'ai peut-être mal compris tes écrits?

Merci d'avance pour tes réponses

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité CHABBAL

Bonjour

Mes 2 enfants de 7 et 9 ans reviennent d'un séjour voile sur le thème des pirates organisés par UCPA...Ils en sont ravis...

Voici quelques points que j'ai notés sur UCPA :

1) animateurs qui s'occupent bien des enfants (en tout cas dans notre cas)

2) Le transport a l'air d'être bien "sécurisé". Les enfants portent tous un gilet orange avec une pochette au cou. Les animateurs qui font le trajet avec eux sont les mêmes que ceux qui restent sur le séjour donc on peut poser des questions

3) Un serveur vocal (fort cher) pour connaitre les activités faitres dans la journée. Comme il n'y avait pas de cabines téléphoniques l'endroit où mes enfants sont allés, chaque enfant a droit d'appeller une fois leurs parents dans la semaine.

4) un numéro du centre et un numéro portable est accessible et on peut appeler dessus

5) l'hygiène a l'air d'être bien recommandée : douche tous les jours, lavages des mains avant et après repas, brossage des dents après repas.

6) Pas de temps mort : du sport et les activités toute la journée...

7) beaucoup de choix de séjours et possibilités d'avoir des séjours avec une grande amplitude de classe d'âge (pour les fratries)

Les moins de UCPA :

1) pas de réunion de briefing avant le départ

2) Pas beaucoup de détails sur le centre d'hébergement

3) l'hébergement a l'air sommaire la plupart du temps. Très peu de sannitaires par rapport aux nombre d'enfants. Cela dit, ils sont quand même rentrés propres...

3) Un petit trou dans l'organisation des inventaires : des vols ont été commis après l'inventaire. Ils auraient du dire aux enfants de ranger leurs affaires juste après l'inventaire...

Je pense qu'ils repartiront avec UCPA parce que côté sport et encadrement sportif, je pense qu'il n'y a pas mieux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour maman en colère,

En lisant votre témoignage, je ne vois que deux choses à faire:

1) pour le déroulement du centre de vacances, parlez-en à Jeunesse et Sports,

2) pour les agressions, porter plainte auprès de la gendarmerie

Dans tous les cas, vous devez être sûre des dires de votre enfant et n'oubliez pas de tout mettre par écrit car cela reste. Lorsque l'on vous lit, on peut toujours se demander si c'est vrai ou pas, il n'y a aucune preuve. Donc, je ne m'avancerais pas à débattre là-dessus.

Je me dis juste que s'il y a danger de mort pour des êtres humains et d'autant plus des enfants, rien ne justifie le silence et l'inaction. Un forum, cela soulage, écrire aux organisateurs, oui mais il me semble qu'il faut aller plus loin pour éviter les mêmes dangers aux prochains enfants.

Je précise tout de même que je ne juge pas votre témoignage et ne vous donne aucune leçon, je donne juste mon avis.

Tenez-nous au courant si vous entreprenez des actions.

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour marie,

Je suis toujours franchement agacée par ce genre d'intervention gratuite, qui n'a qu'un objectif, dénigré un organisme avec des arguments très succincts, pour vous, un seul d'ailleurs. Je trouve qu'il est facile d'écrire que rien ne va. Mais plusieurs questions me viennent à l'esprit:

1) Est-ce le seul incident qui s'est produit lors de la colo de votre enfant?

2) Qu'avez-vous fait concrètement auprès de l'organisme? Leur avez-vous signalé par écrit? Quelle a été la réponse?

3) Apparemment, vous n'êtes pas satisfaite donc il a dû y avoir d'autres problèmes, si oui, les avez-vous signalés à la DDJS afin que cela ne se reproduise pas et surtout afin de protéger les prochains jeunes qui viendront?

Je ne défends et n'accuse personne, je constate simplement qu'il y a toujours une très grande différence entre rouspéter et dénigrer sur un forum avec très peu d'exemples et agir en vrai, prendre ses responsabilités pour que cela ne se reproduise pas.

Et là, nous entrons dans notre culture bien française, je gueule mais c'est tout.

Dernière chose, je n'ai pas dit que vous n'aviez rien fait, je vous ai posé des questions et j'espère sincèrement que vous y répondrez afin que l'on puisse se faire réellement une idée de ce que vous avancez.

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut.

J'adore le message de Chabbal! :lol:

On n'en voit pas assez souvent. :idiot:

Vive la publicité...

D'ailleurs, Seb (tu permets que je t'appelle Seb, Chabbal?) les bons points que tu as soulevés sont aussi appliqués chez 99,9% des autres organisateurs.

Par contre pour l'histoire des inventaires, je pense qu'ils vous ont eu! ^_^

En général les inventaires ça se fait en speed, les gamins sont énervés (et c'est peu de le dire) par le départ qui approche, l'anim doit vérifier chaque valise et ne peut pas s'occuper des autres enfants pendant ce temps là (même à l'UCPA je vous assure, il n'y a pas de robots pour s'en occuper! :P ), résultat... L'animateur qui ne trouve pas un t-shirt mettra quand même le nombre exact s'il veut finir plus vite.

Et puis c'est le bazar, les inventaires, on sait jamais si l'animateur qui a fait l'inventaire d'arrivée à pensé à compter les choses que l'enfant portait sur lui. :yes:

@ maman en colère!

Il y a quelques années j'ai dirigé un séjour comme celui que vous décrivez (j'en garde des mauvais souvenirs). Y'avait des ados bien chiants, genre le stéréotype de la racaille qui se plait à faire chier son monde. :gun:

Un soir durant le séjour un gamin m'a parlé, il était effondré, en larmes, détruit, il était en train de passer les pires vacances de sa vie, il m'a dit qu'il y avait un grand qui le faisait chier, sans le nommer, par crainte de représailles.

Pour une fois dans ma vie peut-être, j'ai bien eu envie de foutre une rouste à "ce grand" (son identité n'était un mystère pour personne).

J'ai exigé que cet ado soit renvoyé, mais l'organisateur m'a quasiment traité de raciste en ajoutant que je n'avais pas de preuve et que ce n'était peut-être pas lui.

Me traitant de menteur, il refusait de m'envoyer un véhicule et un animateur supplémentaire, indispensables pour pouvoir virer l'ado.

J'ai fait ce que j'ai pu pour protéger le gamin, il suffisait qu'il soit près d'un adulte. Mais sa dignité l'en a empêché. Il ne voulait pas se faire traiter de faible alors il a tenté l'indépendance, et... bon ben c'était vraiment trop dur pour lui quoi.

Le jour où le meneur s'en est pris physiquement à moi et mes animateurs, l'organisateur m'a encore traité de menteur et d'incompétent! Finalement quelques jours plus tard, l'organisateur a eu une preuve suffisante et il a accepté de le virer. Les derniers jours ont été paisibles.

Pourquoi j'vous ai raconté tout ça?

Pour dire qu'il est dans la nature des organisateurs de défendre les jeunes. Ils ne peuvent pas refuser d'inscription (sinon faillite), ils prétendent faire du social, ils ne vivent pas avec les jeunes au quotidien, il leur suffit d'accuser leur directeur, et le tour est joué.

Les directeurs comme les animateurs sont souvent saisonniers, il n'y a même pas besoin de les virer pour s'en débarrasser!

N'acceptez pas cela les yeux fermés. Si un jeune a menacé votre enfant avec un canif, alors le coupable c'est le jeune au canif, ce n'est pas un animateur ou un directeur! Et il faut aussi que les organisateurs acceptent de croire qu'on ne peut pas gérer tous les débordements des jeunes quand ce sont des connards!

L'annulation des activités peut être dûe au climat, à un imprévu comme... un connard parmi les ados. :unknw:

Pour la douche et les WC en revanche, je suis d'accord avec vous, ce n'est pas bien.

Pour éviter cela, choisissez uniquement une colo pour laquelle vous avez toutes les informations. Laissez tomber les autres, ils ne vous méritent pas! (ça va les faire flipper, ça! :whou: )

Les derniers de mes séjours c'était avec des jeunes qui se connaissent, dont les parents se connaissent, connaissent bien l'organisateur et les animateurs. Ça change tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël

De toutes façons, et quelque soit la colo que vous ayez choisie, il est absolument essentiel de rencontrer le Directeur.

Si l'organisme vous dit que c'est impossible... méfiance. Fuyez.

Même si on vous donne de bonnes raisons qui n'en sont que des mauvaises, genre

"il n'est pas encore embauché"... donc on ne sait même pas à qui on va confier son enfant;

"il ne peut pas rencontrer tout le monde"... on peut s'inquiéter de sa disponibilité sur place

....

Pour un petit ruhme on voit un vrai médecin... alors pour confier son enfant on peut bien voir le responsable qui sera sur place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël KOLM

Soit vous avez envoyé votre enfant dans un organisme à vocation éducative, ou à tout le moins à vocation de participer au grandissement des enfants et dans ce cas vous tirerez les conséquences de programmes non réalisés; mais je ne vois pas d'action éducative dans la pratique du karting.

Soit vous y avez envoyé votre fils comme consommateur d'activités. Dans ce cas, que votre participant de fils soit adulte ou enfant, il devient client consommateur et lorsqu'il y a des défaillances dans la fourniture de prestations annoncées... et contractuelles, il existe des actions possibles. Comme consommateur adulte, vous les connaissez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Minouche

Ma fille a été en colo précisément dans ce lieu avec cet organisme pendant les vacances de Pâques. Elle est revenue très contente. Je pensais y envoyer mon fils cet été, choisissant un "terrain connu". D'autres parents peuvent-ils témoigner d'expériences plus récentes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Marie

Eh bien moi, ma fille a vécu 3 semaines d'enfer en Corse à St Florent grâce à l'[xxx], et ce n'était pas sa première colo : hygiène et sécurité non assurée, encadrement incompétent voire malfaisant, nourriture insuffisante et repoussante. Et quand les parents s'inquiètent et demandent des explications à l'organisation, ils font raccrocher au nez !!! Donc je vous DECONSEILLE très fortement cet organisme.

Modifié par Olivier
Protection contre les plaintes en diffamation.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Marie,

Je voudrais savoir si vous l'avez signalé à l'organisateur et quels ont été les conséquences?

On peut le condamner si rien n'a été fait mais il faut toujours rappeler que dans chaque région, les équipes qui organisent sont différentes ainsi que celles sur le terrain.

Selon les deux témoignages, la fille d'invité a été ravie en partant avec ceux de Versailles et vous, avec ceux d'Orléans, non.

Après, je me pose toujours la question de la pertinence de tels commentaires invérifiables sachant qu'il me semble plus opportun de régler ses comptes directement avec l'organisme. Si c'est réglé, je ne vois l'intérêt d'en rajouter une couche.

Je suis plus intéressée de connaître les actions que vous avez menées pour que de telles choses (hygiène et sécurité non assurée, encadrement incompétent voire malfaisant, nourriture insuffisante et repoussante) ne se reproduisent plus jamais. Ce qui permet de protéger les jeunes à venir et de montrer à son enfant que les auteurs peuvent être punis.

à plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je pense que cela dépend aussi de l'équipe présente lors du séjour

On peut partir avec un excellent organisme, et se retrouver avec une équipe d'incompétente total (directeur et animateur), ca peut arriver, et suite au plainte (plainte justifié, et compléte), l'organisme saura qu'il ne faut pas reprendre les personnes responsable des problèmes lors de ce séjour

Après l'organisme peut aussi jouer, et pour éviter les mauvais organisme, soyez très vigilant au projet pédagogique et aux autres documents qui vous sont consultable

Quand au fait de voir le directeur, je pense pas que ce soit toujours réaliste. Imaginons une colo classique, genre 60 enfants venant des 4 coins de la france... bonne chance pour le directeur de recevoir chez lui tour à tour toutes les personnes, ou mieux encore d'allez les voir aux 4 coins de la france :P

Et on peut avoir un très bon directeur avec de mauvais anims (ou l'inverse aussi :P)

D'ailleurs même en tant qu'anim, ca arrive de ne rencontrer le directeur que lors de la première réunion d'équipe d'avant la colo, pas d'entretien en face à face (à part skype, telephone, etc.) et nous aussi on à le risque de tomber dans une équipe incompétente, ou avec un directeur incompétent, ou dans une mauvaise structure, etc. Au final, les animateurs sont aussi peu au courant de comment ca va se passer que les enfants, et découvrent souvent tout ca (les locaux par exemple), le premier jour avec les enfants xD

Modifié par BigGamer95

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On peut partir avec un excellent organisme, et se retrouver avec une équipe d'incompétente total (directeur et animateur), ca peut arriver, et suite au plainte (plainte justifié, et compléte), l'organisme saura qu'il ne faut pas reprendre les personnes responsable des problèmes lors de ce séjour

S'il faut attendre que le séjour soit terminé pour que l'organisme se rende compte qu'il y a eu de graves soucis, c'est que l'organisme fait mal son boulot. Même si rien ne l'oblige, il paraît évident qu'un organisme doit vérifier le bon déroulement de ses séjours en rendant visite au directeur. Au-delà du simple contrôle, ces visites sont l'occasion de conseiller les directeurs, d'évaluer les directeurs stagiaires, etc.

Quand au fait de voir le directeur, je pense pas que ce soit toujours réaliste. Imaginons une colo classique, genre 60 enfants venant des 4 coins de la france... bonne chance pour le directeur de recevoir chez lui tour à tour toutes les personnes, ou mieux encore d'allez les voir aux 4 coins de la france :P

Je suis plutôt en accord avec la proposition de Noël. Dans mon organisme, nous permettons aux parents qui le souhaitent d'entrer en contact avec le directeur du séjour par e-mail pour discuter du fonctionnement adopté, prévenir de soucis de santé, etc. Les rencontres physiques, hors réunion de présentation du séjour, sont par contre impossibles à mettre en place vu la diversité géographique des inscrits. Mais la possibilité d'un contact, par mail ou par téléphone, est devenue une évidence. J'ai souvent dit sur ce forum qu'il fallait que les organismes acceptent qu'une partie de leur communication soit prise en charge par les directeurs saisonniers, même si ça s'apparente à une révolution chez certains.

D'ailleurs même en tant qu'anim, ca arrive de ne rencontrer le directeur que lors de la première réunion d'équipe d'avant la colo, pas d'entretien en face à face (à part skype, telephone, etc.) et nous aussi on à le risque de tomber dans une équipe incompétente, ou avec un directeur incompétent, ou dans une mauvaise structure, etc. Au final, les animateurs sont aussi peu au courant de comment ca va se passer que les enfants, et découvrent souvent tout ca (les locaux par exemple), le premier jour avec les enfants xD

Ca peut aisément s'éviter lorsque'un directeur accepte de recruter localement, plutôt qu'à l'autre bout de la France. Le téléphone, Skype ou MSN sont plutôt à réserver dans le cas de recrutements urgents. Et pour les anims, n'hésitez pas à poser des questions pour savoir où vous allez débarquer, histoire d'éviter les déconvenues...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Je ne mets pas en doute les propos tenus par les parents dans ce fil de discussion, mais il est important de rappeler deux choses :

- la majeure partie des faits reprochés dans ces messages sont rapportés par les enfants. Le prisme déformant n'est pas loin. J'ai connu des cas assez incroyables d'enfants qui racontaient des faits atroces au téléphone, pour que les parents accourent les chercher. Pourtant, tout allait bien sur place, sauf la séparation qui était un peu douloureuse. Mais les enfants avaient le sourire, des copains, une bonne nourriture, des draps propres, des anims à l'écoute.

- appuyez-vous sur les adultes de la structure (directeur du séjour, animateurs, responsable de l'organisme) pour remettre ces faits dans leur contexte, soit pendant le séjour, soit après. Ce sera l'occasion de comprendre s'il y a vraiment eu des dysfonctionnements. Ce sera d'ailleurs l'occasion pour un organisme, dans le cas où ses fautes seraient avérées, de réfléchir à une meilleure organisation.

D'autre part, voyant le nombre de messages négatifs s'accumuler, sans possibilité de démêler le vrai du faux, je fais cette proposition : ne pourrait-on pas contacter aussitôt les organismes incriminés afin qu'ils puissent répondre aux parents ? A moins que ça ne vire en règlement de comptes ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Madeleine

Soit vous avez envoyé votre enfant dans un organisme à vocation éducative, ou à tout le moins à vocation de participer au grandissement des enfants et dans ce cas vous tirerez les conséquences de programmes non réalisés; mais je ne vois pas d'action éducative dans la pratique du karting.

Soit vous y avez envoyé votre fils comme consommateur d'activités. Dans ce cas, que votre participant de fils soit adulte ou enfant, il devient client consommateur et lorsqu'il y a des défaillances dans la fourniture de prestations annoncées... et contractuelles, il existe des actions possibles. Comme consommateur adulte, vous les connaissez.

Je n'ai rien compris à votre message!! qui vous parle de "vocation éducative"???? J'ai inscrit mon fils à une colo qui a pour thème le karting. La colo promet un certain nombre d'activités qui sont inscrites dans son descriptif. Une fois sur place, la moitié de ces activités ne sont pas faites, sous des prétextes variés. je me suis plainte au directeur de la colo, mais il avait une excuse pour tout. Les vacances de mon fils étaient gâchées, d'autres parents n'ont pas osé râler, que voulez-vous faire de plus? c'est trop tard. j'ai fait un courrier à l'organisme et je n'y mettrai plus les pieds. je ne vais quand même pas leur faire un procès?! j'ai autre chose à faire. :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Noël KOLM

Je n'ai rien compris à votre message!! qui vous parle de "vocation éducative"???? J'ai inscrit mon fils à une colo qui a pour thème le karting. La colo promet un certain nombre d'activités qui sont inscrites dans son descriptif. Une fois sur place, la moitié de ces activités ne sont pas faites, sous des prétextes variés. je me suis plainte au directeur de la colo, mais il avait une excuse pour tout. Les vacances de mon fils étaient gâchées, d'autres parents n'ont pas osé râler, que voulez-vous faire de plus? c'est trop tard. j'ai fait un courrier à l'organisme et je n'y mettrai plus les pieds. je ne vais quand même pas leur faire un procès?! j'ai autre chose à faire. :)

Vous avez très bien compris mon message: vous vous trouvez bien dans le 2ème cas évoqué: vous avez acheté une prestation qui n'a pas été fournie sans vous préoccuper de l'aspect éducatif de ceux à qui vous avez confié votre enfant.

Dans des rapports avec des consommateurs adultes, ceux-ci se seraient défendus (probablement).

Mais il s'agit d'enfants qui sont en ce cas en même temps consommateurs, certes, mais en qualité de mineurs sous la "protection" des gens à qui vous avez confié votre fils. Qui va les défendre et les protéger? C'est là toute l'ambiguité des tour-opérateur pour enfants.

D'où mon approche qui est que pour des enfants la consommation ne devrait pas être le moteur ( mauvais jeu de mots dans le cas de kart...). A vous de faire vos choix parmi les organismes mais vous devez être consciente que l'organisme choisi devra assurer les prestations ET la protection. Choisir une colo sur une activité c'est une démarche de consommateur adulte. Si vous voulez que votre enfant soit protégé, il faut le confier à des gens qui ont des préoccupations éducatives.

Maintenant que c'est passé, qui va mettre un terme aux pratiques dont vous vous plaignez? Si vous vous sentez solidaire des autres parents, des futures "victimes" alors il faut agir. S'agissant d'enfants, il ne faut pas être tolérant.

Si personne ne fait rien, d'autres, comme vous, subiront de tels errements.

Il faut voir les réalités en face.

Je tiens à dire que je déplore profondément de telles situations car à mon sens, une colonie ne peut être un simple fournisseur de prestations comme un club de vacances pour adultes. Une colo prend en charge des enfants qui sont d'abord des enfants, bien avant que d'être des consommateurs avertis.

Noël

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité loli

Bonjour,

Je suis maman de 2 enfants (11 et 13 ans), et quand arrive l'été se présente la question des vacances scolaires. Mon mari et moi n'ayant pas d'énormes moyens, nous ne savions comment envoyer nos 2 petits en colonies à un prix raisonnable. Je suis tombée sur Rosa dels Vents, une structure espagnole qui propose des séjours pour des français sur la Costa Brava... et je peux vous dire que ni mes enfants ni moi n'avons été déçus, des vacances extras en Espagne, de nouveaux copains et un bon rapport qualité-prix!!!

Je vous recommande vivement cet organisme!

Bon courage pour vos recherches

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Vous postez un commentaire en tant qu’invité. Si vous avez un compte, merci de vous connecter.
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Chargement